Ollie, le bébé « Pinocchio »

Ollie est un petit miracle, né avec une malformation que l’on appelle encéphalée. C’est-à-dire que son cerveau s’est en partie développé à l’extérieur de sa boite crânienne, dans son nez en l’occurrence. Ce problème à engendré une importante déformation de son visage, pour cette raison, ses parents le surnomment « Pinocchio ».  

Ollie, le bébé « Pinocchio »

Sa maman raconte

« Ollie est parfait, selon moi. C’est mon Pinocchio, et je ne pourrais être plus fière de lui » confie sa mère dans une interview pour le Daily Mail. Amy à su que son bébé avait une malformation à 20 semaines de grossesse. À l’écographie, on pouvait voir que l’enfant avait une masse anormale sur son visage. Lorsqu’il est né, il avait une boule de la taille d’une balle de golf sur le bout du nez. Son cerveau s’est en partie logé dans les cavités nasales et s’y est développé, formant une sorte de poche au milieu de son visage. Les médecins ne prédisaient que quelques semaines de vie pour le petit Ollie mais le miracle à opéré.

Une opération pour une vie meilleure

L’encéphalée d’Ollie était contrôlée mais on ne pouvait pas la laisser sur son visage, elle était très fragile et l’exposait à un risque d’infection ou de méningite important. Cet enfant avait littéralement une partie de son cerveau au milieu de son visage et seule de la peau le couvrait, si il recevait un choc sur le nez, son cerveau pouvait être endommagé. Il était indispensable d’opérer. Le cerveau à été remis en place et le nez reconstruit. Cette intervention à permis à Ollie de mieux respirer et d’avoir une vie presque normale.

Et ensuite ?

Aujourd’hui Ollie vit comme les autres petits garçons si ce n’est que son nez est resté très déformé. Il semble avoir toutes les capacités d’un enfant de son âge même si il doit être prudent et se rendre à l’hôpital régulièrement. Ce bébé à eu beaucoup de chance puisque la plupart des cas d’encéphalée conduisent  à de lourdes séquelles physiques et mentales, voir à la mort.

Naitre avec une malformation n’est facile ni pour les parents ni pour l’enfant. Amy, la maman d’Ollie, fait passer un message de tolérance : « Je ne veux pas que les autres enfants subissent les méchants commentaires qu'Ollie a subis, et je pense que la meilleure méthode pour combattre cela c'est d'éduquer les gens. Je préfère davantage quand les gens me demandent pourquoi Ollie est comme il est, plutôt qu'ils me disent juste qu'il est laid, le pointent du doigt ou le dévisagent ».

Ollie à désormais la vie devant lui et grandit dans une famille qui l’aime tel qu’il est. 

Source photographique : HotSpot Media