Les méfaits du tabac pendant la grossesse

Tabagisme et grossesse font très mauvais ménage. Découvrez comment arrêter de fumer pour protéger la santé de votre bébé.
Les méfaits du tabac pendant la grossesse

Arrêter... vous l'avez décidé tant de fois, mais chaque fois vous avez rechuté par manque de motivation ou de bonnes raisons. Mais maintenant c'est fini les bonnes excuses car votre bébé est la meilleure raison pour arrêter de fumer.

C'est bien connu, «Quand les mamans fument, les bébés toussent.». Tout le monde le dit, mais quelles sont vraiment les conséquences du tabac ?

  • Le tabac entrave la synthèse de plusieurs hormones de la reproduction, influençant la qualité de la paroi utérine et le flux sanguin, ce qui entraîne un risque de fausse couche trois fois plus élevé chez les fumeuses.
  • Chez les femmes qui fument environ 10 cigarettes par jour, on constate une diminution du diamètre des artères nourricières du placenta : cela entrave l'alimentation du bébé qui sera d'un poids nettement inférieur à la naissance.
  • Rupture de la poche des eaux est deux fois plus fréquente chez les fumeuses, d'où un risque accru d'accouchement prématuré.
  • Le risque de mort subite est plus important chez les nourrissons de femmes tabagiques.
  • Ces bébés naîtront avec des poumons fragilisés et seront plus que d'autres sujets aux bronchiolites, bronchites, asthme,...

Comment arrêter de fumer?

Demander conseil à votre gynécologue ou à votre pharmacien, car ils pourront vous donner des conseils personnalisés : gommes à mâcher, patchs,...

Certains procédés sont encore peu connus, mais gagnent à l'être davantage. Sans irritabilité ni nervosité, certaines mamans ont réussi à arrêter de fumer et ne jurent plus que par ces nouveaux procédés :

  • L'acupuncture. Des petites aiguilles d'or localisées en des points précis du visage et des pieds restent plantées une demi-heure. Elles touchent les circuits poumons-système nerveux et provoquent le dégoût du tabac.
  • L'homéopathie. Pour désintoxiquer l'organisme de l'accoutumance au tabac, on conseille une cure de Tabacum 15 CH pendant un ou deux mois. Les modifications physiologiques ou psychologiques qu'entraîne l'arrêt du tabac seront quant à elles, généralement traitées par d'autres médicaments.
  • L'auriculothérapie. Le principe est simple : une agrafe ou un clou perce l'oreille à un point stratégique, communiquant le dégoût de la nicotine au système nerveux.
  • L'hypnose ou sophrologie se pratique en petits groupes. Les personnes en état de « conscience modifiée » s'entendent suggérer des idées transformant leur « adhésion » au tabac. Ces nouvelles idées induisent un dégoût.
  • La thérapie de groupe est généralement gratuite et se déroule dans une structure médicale. On y rencontre des médecins, des nutritionnistes et des comportementalistes. Cette thérapie se déroule généralement en séminaire de 5 jours où on apprend à gérer le sevrage et la vie après le tabac. C'est une bonne solution si l'on sait que vous n'arriverez pas à vous arrêter toute seule.
Concours
Test produits
Sondages et débats
Que faites-vous lors d’une panne de courant ?
Découvrez les photos de la communauté Baby