Les vacances avec des enfants sont-elles vraiment des vacances ? Absolument pas, selon Jessica !

Après son séjour sur l'île Maurice, Jessica a décidé de contacter RTL INFO via le bouton orange Alertez-nous, afin de raconter son incroyable mésaventure !


Les vacances avec des enfants sont-elles vraiment des vacances ? Absolument pas, selon Jessica !

Lorsque les vacances sont synonymes pour certains d’éclats de rires ou chamailleries au bord de l’eau, pour d’autres … ce scénario se rapproche d’un véritable cauchemar !

C’est le cas de Jessica, après avoir séjourné sur l’île Maurice ou elle s’attendait à trouver un véritable havre de paix, elle s’y retrouve totalement déçue notamment suite à la présence … d’enfants !!!

« Que ce soit au restaurant de l'hôtel ou sur la plage, tout est gâché par les gens qui viennent avec leurs enfants ! » affirme Jessica. Nous pouvons également déceler une certaine exaspération lorsqu’elle poursuit ses explications « Ça crie et ça pleure sans arrêt, ça joue avec les couverts, ils font 'ding ding' sur les verres ou les carafes d'eau, ils font tomber les couverts par terre. Ça court entre les tables. Sur la plage, ça lance du sable et forcément nous sommes éclaboussés (…) Matin, midi, soir, l'histoire est sans fin »

Son témoignage est clair : « (…) Passer des vacances avec des enfants, ce ne sont pas des vacances ! Si tout le monde devait prendre son chien, son chat, son serpent à l’hôtel, on ne s’en sortirait pas ! On trouve des solutions et on les fait garder, afin de ne pas gâcher le séjour des autres ! » Voilà qui est clair !

Jessica se demande alors « quand est-ce que les hôtels vont interdire l’accès aux enfants ? » elle l’ignore peut-être, mais ces séjours plus couramment appelés « adult only »   existent déjà.

Des tours-opérateurs tels que Thomas Cook ou encore TUI proposent ces séjours spécifiques, d’ailleurs ce dernier « enregistre une croissance de 77% de la demande en 5 ans » a affirmé Sarah, porte-parole de la marque TUI à RTL INFO.

Mais qui sont les profils demandeurs de ces séjours ? « Les jeunes couples sans enfants, en lune de miel ou non, et des couples dont les enfants sont plus âgés ou ont déjà quitter le foyer » continue Sarah Saucin, elle poursuit en précisant : « L’intérêt pour la formule n’est pas tant motivé par l'intolérance envers les enfants, mais plutôt par un choix conscient en faveur du calme, d’infrastructures hôtelières adaptées et d’un niveau plus élevé d’intimité »

Cela nous conforte dans l’idée que les vacances sont faites pour tout le monde et chacun peut y trouver son bonheur !