Tabac et grossesse : les risques et les conséquences

Le tabac nuit au bon développement du fœtus et au bon déroulement de la grossesse. Il est important de limiter au maximum sa consommation.


tabac

En premier lieu, comme chacun sait, le tabac et la grossesse ne font pas bon ménage. Fumer au cours d’une grossesse est fortement déconseillé. Par ailleurs, une femme enceinte ne doit en aucun cas se trouver en présence d'autres fumeurs et aspirer la fumée ambiante...

Quand les mamans fumeuses tombent enceintes, elles profitent souvent de ce moment pour arrêter la cigarette, pensant à juste titre à la santé du bébé, avant de satisfaire leur dépendance au tabac. Encore faut-il y arriver...

Les conséquences du tabac pendant la grossesse

Le tabac peut causer énormément de complications tout au long de (et après) la grossesse. Voici les risques que la maman encourt :

  • Risque d’implantation basse du placenta pouvant être à l’origine d’un hématome et de saignements.
  • La maman a de forte chance de faire une fausse-couche précoce. Plus elle consomme de tabac, plus le risque de fausse-couche est élevé.
  • Risque de la rupture des membranes avant les 8 mois de grossesse. Et c'est même l'une des premières causes d'accouchement prématuré chez la femme enceinte fumeuse.

Pour éviter tous ces désagréments, il est essentiel de limiter au maximum sa consommation de tabac, voire d’arrêter le plus rapidement possible. Le tabagisme détériore le développement du fœtus : moins bonne oxygénation et circulation materno-fœtale moins homogène. Toutes ces substances toxiques présentes dans la fumée sont nuisibles au bon développement de bébé.

Le tabac met en péril le bon développement du fœtus. En voici les risques :

  • Un retard de croissance intra-utérin
  • Risque de malformation fœtale accru
  • Accouchement prématuré
  • Risque de décès pour bébé à la naissance
  • Risque de trouble respiratoire : asthme, pneumonie,...

La fumée des autres fumeurs, nocive pour bébé ?

Subir la fumée d'autres fumeurs s'appelle la fumée passive. Celle-ci est tout aussi mauvaise et dangereuse. Quand la fumée est aspirée par la future maman, elle et le fœtus sont en danger. Il est vivement conseillé de ne pas fumer à proximité des bébés ou des enfants.

Le meilleur moyen de protéger la maman et le fœtus est de se tenir loin des fumeurs et ainsi d'éviter que la fumée entre et s'imprègne dans les endroits clos : voiture, maison, bureau…

Arrêter de fumer, mais comment faire ?

Pour toutes les raisons précitées, arrêter de fumer est la décision la plus sage. Pour autant, l'arrêt brutal lorsqu'on est - déjà - enceinte peut s'avérer problématique. Les crises de manque (car il y en a) peuvent avoir des répercutions sur la santé du bébé. Le mieux est de s'y préparer et d'arrêter progressivement la cigarette AVANT de tomber enceinte. La prise de poid consécutive à l'arrêt du tabac ne peut être que bénéfique pour le bébé.

Fixez-vous des objectifs et faites en sorte de les tenir. Courage, volonté et détermination sont les mots d'ordre pour ne pas craquer. Soyez forte, et vous y arriverez !

Enfin, n’hésitez pas à vous entourer de professionnels de la santé. Ils sauront dans bien des cas vous aider à maintenir le cap.