Kyste ovarien

Qu'est ce qu'un kyste ovarien? Est-il risqué? Quels sont les traitements possibles? Voici des réponses à vos questions.


Kyste ovarien

Le kyste ovarien est un petite poche remplie de liquide qui s'est développée aux dépends d'un ovaire. Celui-ci est très fréquent, et le plus souvent bénin. On le découvre souvent lors d'une examen d'imagerie, comme une échographie.

Kyste ovarien: on trouve deux types de kystes ovariens :

Kyste ovarien: le kyste fonctionnel

Comme son nom l'indique, il est lié au fonctionnement des ovaires, et résulte d'un développement excessif d'un follicule ovarien. Généralement, celui-ci régressent dès que le moment de l'ovulation est passé.

Kyste ovarien : le kyste organique

Celui-ci, au contraire des kystes fonctionnels, persiste et ne régresse pas. Plus fréquent chez les femmes ménopausées, il résulte d'un développement tumoral au sein du tissu ovarien. « Tumoral » n'est pas synonyme de cancéreux, ces kystes sont d'ailleurs généralement bénins. Le plus souvent, le kyste organique reste stable ou se développe très lentement au fil des années.

 

Kyste ovarien: que faire lors de la découverte d'un kyste?

Si la femme est en âge de procréer, il y a beaucoup de chances qu'il s'agisse d'un kyste ovarien fonctionnel, on contrôlera donc, par échographie, 3 mois plus tard afin de s'assurer que celui-ci a bien régressé.

Si la femme est ménopausée, on contrôlera par échographie. S'il s'avère bénin, on procédera à une simple surveillance régulière (à chaque examen gynécologique par exemple). En cas de doute, une intervention chirurgicale sera programmée.