Choisir le sexe de son enfant : la méthode diététique

Fille ou garçon : peut-on choisir le sexe de bébé ? Certains régimes favoriseraient la conception d'une fille ou d'un garçon.


Choisir le sexe de son enfant : la méthode diététique

Bien que la méthode diététique soit la méthode la plus contraignante, le principe est simple. C'est en changeant ses habitudes alimentaires que l'on peut modifier les sécrétions vaginales et donc favoriser la mobilité des spermatozoïdes X ou Y.

Le régime doit commencer environ 6 semaines avant la date retenue pour la conception et doit être arrêté dès que vous êtes enceinte, car tout est joué au moment de la fécondation.

Il est conseillé de vous faire suivre médicalement pendant toute la durée du régime.

Critiques et contre-indications

Consultez votre médecin traitant ou votre gynécologue afin qu'il puisse vous suivre médicalement tout au long de ce régime. Demandez-lui si vous ne présentez pas des troubles qui vous empêcherait de suivre ce régime.

En effet, la principale critique à ce type de régime est qu'il est totalement déséquilibré, ce qui est tout à fait déconseillé pour la future maman qui a besoin de repas équilibré et pour le futur embryon.

De plus, si la grossesse n'est pas au rendez-vous au moment voulu, continuer le régime un mois supplémentaire paraît particulièrement contraignant.

Il est important de savoir que certains troubles de la fertilité sont dus à des conduites trop sélectives, surtout chez les femmes trop minces.

Les effets secondaires sont peu connus. Entraîneraient-ils des malformations in utero ? Rien n'est prouvé à ce jour.

Le succès n'est pas garanti. Les kilos de sel et les litres de lait avalés vous paraîtront bien lourds en cas d'échec.

Les régimes alimentaires ne peuvent pas être suivis par tout le monde, car certaines maladies les interdisent. Il vous faudra alors vous tourner vers les autres méthodes.

Contre-indications au régime garçon :

  • hypertension artérielle
  • maladies cardiaques
  • insuffisance rénale
  • diabète
  • excès de potassium dans le sang
  • insuffisance surrénale lente.

Contre-indications au régime fille :

  • maladies rénales
  • calculs biliaires
  • excès de calcium dans le sang
  • maladies cardiaques
  • etc.

Principes

Quatre minéraux semblent influencer la prédétermination du sexe :

  • le sodium (Na)
  • le potassium (K)
  • le magnésium (Mg)
  • le calcium (Ca).

Pour augmenter ses chances d'avoir un garçon, il suffit d'augmenter l'alimentation riche en potassium et sodium et de diminuer l'apport en magnésium et calcium. En résumé, mangez salé et évitez les produis laitiers.

Pour augmenter ses chances d'avoir une fille, il suffit de diminuer l'apport en potassium et sodium et d'augmenter l'alimentation riche en magnésium et calcium. En résumé, évitez le sel et mangez des produits laitiers.

Régimes sodium et potassium pour un garçon

Pour augmenter ses chances d'avoir un garçon, il suffit d'augmenter l'alimentation riche en potassium et sodium et de diminuer l'apport en magnésium et calcium. En résumé, mangez salé et évitez les produis laitiers.

Sont recommandés et autorisés :

  • Le sel est l'élément central du régime. salez vos aliments dans les limites du raisonnable.
  • Les eaux recommandées sont : Vichy-Céléstins et St-Yorre. L'eau est un élément incontournable, alors ne le négligez pas. Vous vous habituerez très vite à son goût particulier surtout si vous pensez à votre futur bébé. Toutefois, si vous n'aimez pas l'eau gazeuse, la Mont Roucous et la Volvic sont autorisé.
  • La viande, surtout fumées, séchées, salées, en saumure ou en conserve.
  • La charcuterie
  • Les poissons surtout ceux qui sont séchés, salés, fumés et marinés.
  • Les céréales du petit déjeuner, comme Corn flakes.
  • Le pain, les biscottes.
  • Le beurre, la margarine et les huiles végétales.
  • Les potages, bouillons, moutarde, mayonnaise ( pas aux œufs), vinaigre.
  • Les cornichons, ketchup et olives.
  • Les légumes : Aubergine, cèpe, champignon, choucroute potiron, pomme de terre, tomate, , artichaut, asperge, brocoli, chicorée, chou, concombre, courgette, laitue, maïs, navet, oignon, persil, petit pois, scarole, pousses de soja.
  • Les haricots blancs, pois cassés et les lentilles.
  • Les fruits secs et cacahouète grillée salée.
  • Les fruits frais et jus de fruits : abricot, ananas, banane, cerise, kiwi, litchi, melon, pastèque, pêche, pomme, poire, prune, grenade, avocat, coing, nèfle.
  • Le blanc de l'œuf. Le jaune est interdit.
  • Les farines (en quantité modérée), pâte brisée, sablée, feuilletée ou à pizza. Levure du boulanger.
  • Les pâtisseries sans lait comme les croissants, tarte aux fruits.
  • Les sorbets.
  • Sucre et confitures et miel de fleurs d'oranger.
  • Café, coca, thé.

Sont interdits :

  • Les eaux interdites sont : l'eau du robinet et celles qui sont calciques c'est à dire : Vittel, valvert, Cristalline, Evian, Hépar, Arvie, Badoit, Contrex, Perrier, St-Amand, San pellegrino, Sainte marguerite, Salvetat.
  • Le lait, qu'il soit liquide, en poudre, en sauce, écrémé ou non. Les produits laitiers et fromages ( yaourts, crème fraîche,... ).
  • Les pâtisseries et glaces au lait ou aux jaunes d'œuf. exemple : gaufres, crêpes, crème anglaise, crème chantilly,...
  • Cacao et chocolat.
  • Fruit et jus de fruits : framboise, mûre, gombo et figue de barbarie. Fruits secs : amande, cacahouète non salée, noisette, noix , noix de pécan, pistache.
  • Les mollusques et crustacés.
  • Jaune d'œuf.
  • Les légumes frais : bette, chou vert, poireau, rhubarbe, ciboulette, civette, cresson, épinard, haricot vert, oseille, pissenlit.
  • Les pois chiches.
  • Pop-corn, flocons d'avoine, riz, pâtes, semoules.

Aliments non-énumérés : Abstenez-vous en cas de doute ou demandez conseils à une nutritionniste.

  • Constituez des repas avec des aliments caloriques et peu caloriques.
  • Veuillez à prendre des fruits et des légumes quotidiennement afin de ne pas prendre trop de poids.
  • Mangez que de la charcuterie, sous prétexte qu'il faut manger salé, ferait frémir votre balance.

Si vous n'y arrivez pas seule, faites appel à une nutritionniste.

Régimes calcium et magnésium pour une fille

Pour augmenter ses chances d'avoir une fille, il suffit de diminuer l'apport en potassium et sodium et d'augmenter l'alimentation riche en magnésium et calcium. En résumé, évitez le sel et mangez des produits laitiers.

Sont recommandés et autorisés :

  • Les eaux recommandées sont : Contrex et Hépar. L'eau est un élément incontournable, alors ne le négligez pas. Vous vous habituerez très vite à son goût particulier surtout si vous pensez à votre futur bébé. Et à un moindre degré : Cristalline, Saint Amand, Salvetat, San Pellegrino, Vittel, Evian, Valvert, Volvic, Perrier, Chantereine, Mont Roucous.
  • Le lait sous toutes ses formes.
  • Les produits laitiers frais à volonté.
  • Les viandes.
  • Les poissons frais ou surgelés.
  • Les œufs.
  • Pain, biscottes sans sel.
  • Le beurre et la margarine sans sel.
  • Presque tous les fruits frais et jus de fruits : Cassis, citron, fraise, fruit de la passion, framboise, mûre, groseille, kiwi, mandarine, mangue, mûre, myrtille, orange, pamplemousse, poire, pomme, raisin et figue, banane, cerise, melon, prune.
  • Les légumes : bette, brocoli, chou, poireau, rhubarbe, ciboulette, civette, cresson, épinard, haricot vert, pissenlit, ail, artichaut, asperge, chicorée, concombre, courgette, endive, fenouil, laitue, maïs, navet, oignon, persil, petit pois, radis, scarole, pousses de soja, tomate.
  • Les mollusques et crustacés s'ils sont cuits.
  • Certains fruits secs : amande, cacahouète non salée, noisette, noix, noix de cajou non salée, noix de pécan.
  • Riz, pâtes, semoules, pop-corn sucrés, flocons d'avoine.
  • Les pâtisseries faites maison et respectant les interdictions. En quantité modérée : brownie, muffin, beignets à la confiture, mille-feuille, La crème anglaise et la crème chantilly, glaces et sorbets.
  • Confiture, miel de fleurs et sucre.
  • Le cacao en quantité limitée. Coca, thé, jus de fruits, alcools en quantité modérée.
  • Herbes et épices, vinaigre, levure du boulanger.

Il est conseillé de cuire vos aliments (exemple : le poisson) au court bouillon fait maison car vous pourrez contrôler les aliments et évitez le sel. Sont interdits :

  • Tous les sels : sel de table, sels d'ail, de céleri, d'oignon.
  • L'eau : celle du robinet, Arvie, Badoit, Quézac, St-yorre, Ste-marguerite, Vichy-célestins.
  • Les fromages car même s'ils contiennent du calcium, ils sont salés.
  • Les viandes salées, séchées, fumées ou en saumure.
  • La charcuterie.
  • Les poissons séchés, salés, panés, marinés et fumés. Le caviar, les œufs de lump et les bâtonnets de surimi.
  • Toutes les conserves et marinades, les bouillons et potages du commerce, cornichons, olives, mayonnaise, vinaigrette, moutarde, ketchup.
  • Les mollusques et crustacés crus.
  • Les jus de fruits et fruits : abricot, ananas, pêche, pastèque, avocat, coing, goyave, kiwi, litchi.
  • Les fruits secs : abricot, banane, pruneau, raisin, cacahouète grillée salée, datte, figue, noix de coco, marron.
  • Les céréales du petit déjeuner (corn flakes, cracky nut's)
  • Pâte brisée, feuilletée, sablées ou à pizza.
  • Pâtisseries et tartes du commerce.
  • Chocolat, réglisse et bonbons.
  • Les légumes frais : aubergine, cèpe, champignon, choucroute, chou-fleur, citrouille, pomme de terre, truffes.
  • Haricot blanc, lentille, graines de maïs, pois cassés, pois secs, graine de soja, fève.
  • Café, nescafé, vin rouge.

Attention aux médicaments qui contiennent du sodium.

Aliments non-énumérés : Abstenez-vous en cas de doute ou demandez conseils à une nutritionniste.

Conseils

  • Les règles diététiques sont légèrement contraignantes. Pour vous aider, ne perdez pas de vue le but recherché, le garçon ou la fille que vous désirez.
  • N'oubliez pas que cet effort ne durera pas que quelques semaines et qu'on ne fait pas d'enfant chaque année. Si au bout de trois mois, vous n'êtes toujours pas enceinte, il est préférable d'arrêter le régime.
  • L'éventail des aliments autorisés est suffisamment détaillé pour vous permettre de composer des menus variés.
  • Des suppléments en minéraux peuvent être obtenus en pharmacie.

Conclusion

Il est certain que la combinaison de différentes méthodes permettra d'obtenir de meilleurs résultats ou de multiplier ses chances d'obtenir un enfant du sexe désiré. Elles sont toutes compatibles et cumulables.