Mère porteuse : attention à la loi !

Une mère porteuse est une femme proposant de porter l'enfant pour une autre femme : c'est la gestation pour autrui interdite en France.


Mère porteuse : attention à la loi !

Le principe d'une mère porteuse, également appelé «maternité de substitution», est le suivant: une femme fertile porte un enfant pour le compte d'une femme stérile. Au moment de sa naissance, l'enfant sera remis à la femme stérile, moyennant rémunération.

Sans être une technique de procréation médicalement assistée (PMA), cette solution de la mère porteuse peut-être proposée lorsque la femme est irréversiblement stérile, par exemple en cas d'absence d'utérus.

Devenir mère porteuse ou connaître la maternité de substitution n'est pas chose aisée:

  • Dans la majorité des cas, la mère qui portera l'enfant sera inséminée artificiellement avec le sperme du mari de la femme stérile.
  • Si la femme stérile est capable de produire des ovocytes, un prélèvement peut être effectué. L'embryon, fécondé in vitro sera replacé dans l'utérus de la mère porteuse. Dans ce cas, l'enfant est génétiquement apparenté à ses parents.

Le principal problème rencontré lors de l'expérience de la maternité de substitution est l'attachement de la mère porteuse à l'enfant qu'elle aura porté pendant 9 mois.

En France le recours à la gestation pour autrui est interdit par la loi mais certains couples la détournent en se rendant à l'étranger. Ils ont par la suite le plus grand mal à faire reconnaître leur filiation aux yeux de la loi française.