5 choses à savoir sur les perturbateurs endocriniens

Près de cent scientifiques dénoncent la pression subie par les lobbys industriels qui "déforment délibérément des preuves scientifiques" pour empêcher une réglementation européenne sérieuse des perturbateurs endocriniens.


5 choses à savoir sur les perturbateurs endocriniens

Dans une tribune publiée par Le Monde, Perturbateurs endocriniens : halte à la manipulation de la science, les scientifiques dénoncent les "intérêts industriels" qui "déforment délibérément des preuves scientifiques".

Voici 5 choses à savoir sur le sujet : 

1.  Les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques qui sont omniprésentes dans les objets de consommation courante et dans l'environnement, et qui sont capables d'interagir avec le système hormonal des êtres vivants.

2.  On les trouve partout, dans les plastiques, les cosmétiques, les pesticides. Ils se dispersent aussi dans l'atmosphère, on les retrouve dans la pluie, dans la poussière, dans le cordon ombilical des femmes enceintes.

3.  Les perturbateurs endocriniens sont liés à l'augmentation d'un certain nombre de maladies modernes comme les cancers (sein, prostate, testicules), à des problèmes d'infertilité masculine, de malformation génitale chez le petit garçon, des problèmes de développement du cerveau (autisme et hyperactivité). Il y a également un lien avec les cas d'obésité et de diabète.

4. La première exposition a lieu pendant la grossesse. Au moment où le corps humain est le plus vulnérable, où il est façonné par les hormones, ces substances peuvent avoir un effet irréversible.

5.  Aujourd'hui, nous sommes dans l'attente d'une réglementation de la Commission européenne. Le point de départ de cette réglementation est un règlement sur les pesticides de 2009 qui devait être mis en place en décembre 2013 et qui ne l'est toujours pas.