Obésité et grossesse : faut-il s'inquiéter ?

Etre enceinte tout en étant obèse peut engendrer certaines complications durant la grossesse.


Obésité et grossesse : faut-il s'inquiéter ?

L'obésité est un état de surpoids aggravé. On parle d'obésité lorsqu'il existe un surplus de poids de 20% ou plus. Lorsqu'on calcule son indice de masse graisse, on parle de surpoids lorsque cet indice se situe en 25 et 30. Au-delà de 30, il s'agit d'obésité. L'obésité résulte la plupart du temps de l'ingestion d'un nombre de calories supérieur à celui qu'exige l'organisme. Les calories en excès sont stockées sous forme de graisses et constituent l'excédent de poids. Chez une femme qui souhaite avoir un enfant, l'obésité peut engendrer un certain nombres de complications et va nécessiter un suivi médical régulier.

Quelles sont les complications?

Les complications liées l'obésité lors de la grossesse sont :

  • L'hypertension artérielle.
  • L'apparition d'un diabète gestationnel.
  • La toxémie.
  • Une mort fœtale.
  • Un accouchement prématuré.
  • Un accouchement difficile.
  • Un nombre plus élevé de césarienne.

Traitement

  • Les risques encourus vous contraignent à une surveillance accrue.
  • Un régime strict. Mais attention : l'apport journalier ne peut pas se situer en dessous de 1500 calories sous peine de retarder la croissance du fœtus. Les restrictions portent essentiellement sur les graisses et les sucres.
  • Votre gynécologue vous demandera généralement de ne pas prendre plus de 10 kg pendant votre grossesse.

L'idéal serait de perdre du poids avant la grossesse tout en prenant des compléments de vitamines et de fer : la perte de 5 à 6 kilos avant la grossesse est parfois suffisante.