Devenir maman à 40 ans et plus

Les grossesses tardives sont de plus en plus fréquentes... Pour le meilleur ou le pire ?


Devenir maman à 40 ans et plus

De nos jours, la grossesse se libère des contraintes de l'âge. Les nouvelles connaissances et techniques médicales permettent à des femmes ayant plus de 40 ans de mener à bien leur grossesse en toute sécurité, tant pour elles que pour leur bébé.

Par ailleurs, la ménopause touche les femmes de plus en plus tard et l'espérance de vie augmente, tant en âge qu'en qualité de vie. C'est ainsi qu'aujourd'hui, l'espérance de vie est de plus de 80 ans pour les femmes et la ménopause survient vers 50 ans. La décision de concevoir un enfant à ces âges peut donc se comprendre.

Les aléas de la vie...

Bien souvent les femmes qui souhaitent être enceintes à cet âge sont engagées dans un nouveau couple. Après quelques années de vie conjugale, il n'est pas rare que survienne une séparation, un divorce. Puis par la suite, un nouveau couple se forme, où l'un des partenaires, ou les deux, est d'âge plus avancé. Ce nouveau couple manifeste le souhait d'avoir un enfant.

Une seconde situation typique est celle de la femme (ou du couple) qui pendant plusieurs années a privilégié la vie professionnelle et a retardé le projet d'enfant. Une fois sa carrière bien établie, cette femme souhaite un enfant... avant qu'il ne soit trop tard.

Ou encore, il peut s'agir de couples avec des difficultés de procréation et qui, après de nombreuses tentatives de fécondation in vitro, voient enfin la chance leur sourire.

Une grossesse sans risque car mieux suivie ?

A l'heure actuelle, le suivi médical de la grossesse permet d'éviter les problèmes liés à cet âge plus avancé. Grâce à l'échographie, la ponction amniotique, le monitoring... la grossesse est mieux suivie, les pathologies décelées et si possible traitées. Tant pour la mère que pour le bébé, les risques sont minimes.

A la naissance du bébé, la vie de toute maman change. Le bouleversement peut être plus important encore pour une femme de cet âge, surtout s'il s'agit de son premier enfant. Tant d'années, d'habitudes, à modifier pour s'adapter au nouveau venu ! Les sorties et les soirées, les grasses matinées, les voyages à l'étranger, la mobilité et la souplesse professionnelles... toute votre vie sera marquée par cette naissance. Il vous faudra probablement modifier vos habitudes.

Par contre, si la maman a déjà des enfants, il lui faudra, à nouveau, s'adapter aux soucis et à la fatigue liés à la présence d'un jeune enfant mais aussi profiter pleinement de la joie que cela occasionne.

Certaines mamans de 35, 40 ans et plus seront plus sereines que celles de 25 ans, leur meilleure situation socioprofessionnelle y est sans doute pour quelque chose. D'autres, par contre, le seront plus vite qu'elles ne l'ont été (ou l'auraient été) à 20 ans.

Si vous vous sentez prête pour cette grande et belle aventure, rassurez-vous, ce projet est tout à fait raisonnable à l'heure actuelle.

Anne RAEYMAEKERS, Licenciée en sciences familiales et sexologiques.