Changements physiques et émotionnels pendant la grossesse

En tant que femme, vous devinez parfois que vous êtes enceinte aux signaux que votre corps vous envoie : seins plus sensibles, nausées matinales, besoin plus fréquent d’uriner... Les changements hormonaux et physiques sont nombreux durant la grossesse. Mais saviez-vous que votre cerveau change également pendant ces 9 mois ?
 


Changements physiques et émotionnels pendant la grossesse

1. Changements hormonaux

Le placenta est à l'origine de la production de l'hormone de grossesse appelée hCG. Cette hormone empêche l'ovulation et entraîne la production importante d'œstrogènes et de progestérone par les ovaires, qui sont nécessaires au maintien de la grossesse. Les symptômes possibles de ces bouleversements hormonaux sont :

-  Les nausées, le plus souvent matinales, qui diminuent souvent au deuxième trimestre (avec un regain d’énergie à ce moment-là) ;
-  La fatigue, accompagnée de maux de tête éventuels ;
-  Des changements d’humeur, le sentiment d’être à fleur de peau ;
-  Une envie fréquente d’uriner.
 
La thyroïde devient également plus active durant la grossesse. Cela se traduit par des battements de cœur plus rapides, une transpiration plus importante et éventuellement plus de de sautes d'humeur.
Sur le site Web de Nutricia, vous en apprendrez davantage sur les inconvénients liés à la grossesse et sur la meilleure façon de les soulager.

2. Changements physiques

Le miracle se produisant dans votre corps pendant la grossesse est une merveille de la nature. Votre corps va créer un être humain à partir d’une simple cellule en seulement 40 semaines. Il va donc rencontrer quelques bouleversements :  

  • Votre ventre s’arrondit vraiment après la 20ème semaine, parfois plus tôt, surtout si ce n’est pas votre première grossesse ;
  • L’utérus grandit et pousse sur la vessie, ce qui vous obligera à uriner plus souvent ;
  • Vous pouvez souffrir de constipation car vos muscles abdominaux se détendent ;
  • Vos seins gagnent en volume et sont parfois plus sensibles ;
  • Une ligne brune peut apparaître sur le ventre, allant du nombril à la limite du pubis ;
  • La peau autour de vos mamelons (aréole) peut devenir plus sombre ;
  • Grâce aux œstrogènes, vos cheveux sont plus épais, vos ongles plus forts et vous avez un teint éclatant 

3. Changements émotionnels

Les recherches à ce sujet en sont encore à leurs balbutiements, mais il est maintenant clair que le cerveau subit des modifications pendant la grossesse, en particulier pendant la première grossesse. Sous l’effet des hormones de grossesse, de profonds changements se produisent dans le cerveau, indiquant que les (futures) mères se préparent à la maternité.

  • L'hippocampe, une partie du cerveau qui joue un rôle dans la mémoire, se contracte chez les femmes enceintes.
  • Une plus grande activité peut être observée dans les zones du cerveau où l’empathie, la peur et les interactions sociales ont lieu. Cela est dû à la forte dose d'hormones libérées pendant la grossesse. Ces hormones permettent aux femmes de se lier à leur nouveau-né à un stade ultérieur. Les sentiments familiers de la maternité - amour, protection et soins - commencent en d'autres termes déjà dans le cerveau.
  • L’amygdale, un noyau de neurones en forme d'amande de notre cerveau, se développe au cours des premiers mois suivant l'accouchement. Une amygdale élargie rend une nouvelle mère sensible aux besoins de son nouveau-né. Le cocktail d'hormones garantit que le corps de la future mère réponde à ces besoins.

Le cerveau subit le plus de modifications au cours de la première grossesse. Cela peut expliquer pourquoi les femmes, surtout avec le premier enfant, voient souvent leur équilibre émotionnel bouleversé. Tout est beaucoup plus intense.

Si jamais vous avez le moindre doute ou la moindre question, n’hésitez pas à vous référer à votre médecin.