Le sport pendant la grossesse: à chacune son rythme!

Le sport pendant la grossesse n'est pas du tout déconseillé, au contraire il ne présenterait que des bénéfices lorsqu'il est correctement exécuté.


Le sport pendant la grossesse: à chacune son rythme!

Les bénéfices liés au sport pendant la grossesse

Le sport pratiqué pendant la grossesse offre un large éventail de bienfaits, aussi bien pour la maman que pour le bébé. En effet, il permet une meilleure oxygénation à la maman et au bébé. De même il prépare la maman au résistance et à l'endurance de l'accouchement. Par ailleurs il améliore les capacités cardio-vasculaires du bébé. Enfin, il permet d'éviter ou de réduire un nombre important de désagréments et de problèmes pendant la grossesse comme le diabète gestationnel, les douleurs abdominales et pelviennes du 4ème mois.

Des conseils avant de se lancer

Avant de se lancer dans la pratique d'une activité sportive pendant la grossesse, il est conseillé de demander l'avis de son gynécologue. Il connaît votre état de santé et sera le plus à même pour vous conseiller. En règle générale, pour les futures mamans qui ne pratiquent pas de sport, il vaut mieux laisser passer les 3 premiers mois de grossesses. Le premier trimestre est en effet assez délicat à gérer. Cependant si la future maman est habituée à pratiquer la marche par exemple, elle peut continuer tout en restant à l'écoute de son corps.

Des sports plus "doux" en fin de grossesse

La future maman peut pratiquer un sport tout au long de sa grossesse, mais le rythme ne doit pas être le même. En effet, en fin de grossesse, privilégiez une activité sportive qui ne demande pas trop d'efforts: le yoga, la danse ou la natation en sont de bons exemples. 

Les sports interdits et à éviter

Evidemment certains sports ne sont pas envisageables pendant la grossesse. Tous les sports de combats en font partis: judo, boxe, karaté, escrime... car ils présentent un gros risque de coups pour le ventre notamment. De même la plongée sous-marine n'est pas autorisée pour les femmes enceintes en raison du manque d'oxygénation qui peut être conséquence de détresse fœtale pour l'enfant. Enfin les sports de cardio comme le squash, le jogging ou l'usage abusif de machines de sport est à prohiber car ils provoquent un rythme cardiaque trop élevé.

Certains sports sont aussi à éviter: l'équitation, le ski alpin, le VTT, le roller, le parachute, le patin à glace ou encore le saut à l'élastique présentent des risques de chute important et peuvent être responsables de fausses couches et de complications de grossesse. 

Crédit photo: Analyse Fitness