Sport & Grossesse : les deux sont-ils compatibles ?

A l’approche de l’heureux événement, de nombreuses futures mères délaissent toute activité sportive pour se concentrer sur l’arrivée du nouveau-né. Or le sport est un moyen de rester en forme et de se faire plaisir tout en prenant soin de sa ligne.Une question se pose alors : Peut-on pratiquer du sport lorsque nous sommes enceintes ?


Sport & Grossesse : les deux sont-ils compatibles ?

Contrairement aux idées préconçues, le sport est un réel moyen de décompresser et prendre soin de soi durant la grossesse. Il s’agit d’une activité idéale. La pratique est même fortement recommandée en fonction des cas. Le fait d’exercer une activité physique permet de garder le moral, réduire le stress et les angoisses provoqués par la période d’avant accouchement. Comment cela est possible ? Tout simplement car le sport développe la diffusion d’endorphines dans le corps de la femme : L’hormone à l’origine du bon moral !

Bien évidemment certains sports sont à éviter absolument durant la grossesse ! Toutes pratiques pouvant mettre la croissance et l’intégrité du nouvel enfant en péril est à bannir ! Il est donc déconseillé de vouloir faire du VTT, de l’équitation, du sport de contact ou de combat, ou d’autres nécessitant de se déplacer rapidement ou qui nécessite des grands mouvements (Football, Rugby, Basket, Volley-Ball…).

Afin de vous éclairer sur ce sujet, notre équipe vous a sélectionné 4 sports à pratiquer durant la période de grossesse :

  • La natation : Il s’agit de l’un des sports les plus conseillés durant cette période. Celui-ci permet de travailler essentiellement la respiration, tout en se maintenant en forme et en se relaxant. Il tonifie par la même occasion le périnée tout en musclant le reste du corps.
  • Le vélo : Celle-ci est intéressante pour améliorer le cardio et muscler le périnée. Il s’agit d’un très bon moyen de pratiquer une activité sportive au quotidien. Attention tout de fois à certaines mesures à prendre en compte. Il vaut mieux éviter cet exercice lorsque le ventre prend trop de place. Il faut aussi éviter les secousses en tout genre (Le VTT aux oubliettes).
  • Le yoga : Moyen de relaxation et d’équilibre de soi. Ce sport est lui aussi très recommandé pour préparer à l’accouchement par le biais d’exercice de souplesse et de tonification des muscles.
  • La méthode Pilates : Cette pratique est la plus employé durant la période de grossesse. Elle s’adapte à la morphologie du corps et travaille sur les mécanismes et muscles qui seront les plus sollicités pour l’accouchement. Elle muscle le dos, le périnée et le ventre

Photo : http://www.blog.mammafashion.com/