Les rapports sexuels pendant la grossesse

Y a-t-il des contre-indications aux rapports sexuels durant la grossesse ?


Les rapports sexuels pendant la grossesse

Y a-t-il des contre-indications aux rapports sexuels durant la grossesse ? Voilà une question que se posent presque toutes les futures mamans et qui semble de moins en moins tabou.

A cette question, on ne peut répondre ni par oui, ni par non car tout dépend de la façon dont se déroule la grossesse et du passé médical de la future maman.

Il y a certains cas qui nécessitent une plus grande précaution, c'est-à-dire une diminution de la fréquence des rapports sexuels, ceux-ci peuvent se résumer de la sorte :

  • si vous avez eu des saignements réguliers dans les jours qui précèdent,
  • si vous avez un placenta praevia - inséré en bas de l'utérus,
  • si vous avez eu des fausses couches à plusieurs reprises,
  • si dans les dernières semaines qui précèdent la date présumée de votre accouchement, vous avez des contractions utérines sérieuses qui pourraient annoncer un accouchement prématuré.

Si vous ne faites pas partie des catégories de femmes visées ci-dessus, alors on peut considérer qu'il n'y a aucune contre-indication à entretenir des rapports sexuels réguliers.

Enfin, si vous constatez un jour, après avoir eu un rapport, de légers saignements, ne vous inquiétez pas, le col de l'utérus étant fragilisé pendant la grossesse, il n'est pas anormal que vous perdiez quelques gouttes de sang. Pour savoir s'il y a lieu de consulter en urgence, mettez un tampon et retirez le après une heure, s'il est tout ensanglanté comme lors de vos règles, foncez aux urgences.