Voyager pendant la grossesse : quelles précautions prendre ?

Les voyages sont autorisés sauf avis médical contraire. Ne partez donc jamais sans avoir consulté votre médecin et emportez toujours son numéro de téléphone avec vous.


Voyager pendant la grossesse : quelles précautions prendre ?

Etre enceinte ne signifie pas renoncer aux plaisirs des voyages. Toutefois il faut savoir être raisonnable dans le choix de ses destinations. Quelques précautions élémentaires doivent être prises par toute femme enceinte souhaitant partir souhaitant voyager pour des raisons personnelles ou professionnelles.

Les voyages enceinte

Choisissez une destination adaptée à votre état. Faites preuve de bon sens et évitez les voyages en bateaux autour des îles, les régions désertiques, les vacances dans la brousse ou les safaris en 4x4.

Si vous êtes accro du ski, sachez qu'une chute peut entraîner une fausse couche ou un accouchement prématuré. Troquez votre abonnement aux remontées mécaniques contre un abonnement à la piscine.

Privilégiez les destinations où vous pourrez vous reposer et trouver une alimentation saine et équilibrée.

Longue distance

Si la distance est longue, prenez l'avion, c'est moins fatigant.

Vous devriez très bien supporter ce voyage en altitude ainsi que la pression qui règne à l'intérieur de l'avion. Il se peut simplement que vous soyez gênée par une dilatation de vos intestins (gaz intestinaux); vous éviterez de consommer des aliments prédisposant aux flatulences pendant les deux jours qui précèdent votre voyage.

Pour éviter que votre sang ne stagne dans vos jambes, marchez régulièrement dans l'avion.

En principe, es compagnies aériennes n'acceptent plus les femmes enceintes les derniers mois de grossesse , le personnel n'étant pas formé pour mettre au monde des enfants.

Dès le 5ème mois de grossesse, le risque majeur d'un voyage est la fatigue si redoutée, le déclenchement des contractions et l'accouchement prématuré.

Ce n'est vraiment pas le moment de porter les lourdes valises de toute la famille. Laissez votre conjoint charger la voiture.

En fin de grossesse, votre bon sens vous conseillera de pas trop vous éloigner de votre maternité.

Distance courte

Si la distance à parcourir est courte, prenez le train ou la voiture.

Si vous choisissez la voiture, n'oubliez pas de faire passer la ceinture de sécurité en dessous de votre ventre afin qu'elle n'écrase pas bébé en cas de choc.

Si vous ne conduisez pas, installez-vous à l'arrière et mettez un cousin au creux des reins afin d'éviter le mal au dos. Demandez au conducteur de faire une pause toutes les deux heures pour vous dégourdir les jambes.

Si vous vous sentez bien et que vous avez envie de conduire, faites-le. Sachez simplement qu'en début de grossesse, les nausées et les étourdissements sont fréquents et qu'en fin de grossesse, vos réflèxes sont ralentis.

Le train est un moyen de transport fort apprécié car il provoque beaucoup moins de mouvements saccadés que la voiture.