Fausses Couches : Quelles en sont les causes ?

La fausse couche touche 1 femme sur 3. Cette interruption naturelle ou accidentelle de grossesse est occasionnée par une anomalie chromosomique mais un autre facteur a été découvert. Une enquête dévoile comment les éviter.


Fausses Couches : Quelles en sont les causes ?

Les chercheurs de l’Université de Warwick, Angleterre, ont mené une étude sur 183 femmes afin de découvrir les raisons de fausses couches à répétition. Le problème viendrait d’un déficit des cellules souches de la paroi utérine ou à leur vieillissement. Les participantes ayant subi au moins 3 fausses couches souffriraient de ce manque. Le responsable de cette enquête, Jan Brosens, professeur d’obstétrique et de gynécologie déclare :

« Nous avons découvert que la muqueuse de l’utérus chez les patientes concernées par les fausses couches récurrentes était déjà défectueuse avant la première grossesse. (…) Il est probable que nous serons bientôt en mesure de corriger ce défaut avant que la patiente ne tente une nouvelle fois de tomber enceinte. En fait, il est possible que ce soit la seule et unique façon de prévenir les fausses couches de ce type. »

Siobhan Quenby, co-auteur de l'étude,  rajoute que réimplanter les cellules manquantes de la muqueuse utérine sera délicat. Des opérations auront lieu au printemps pour tester ce procédé.

« Notre objectif sera double. Tout d’abord, nous tenons à améliorer le dépistage des femmes à risque par le développement de nouveaux tests de l’endomètre. Deuxièmement, il y a un certain nombre de médicaments et d’autres interventions comme le "scratching endométrial", qui est une procédure utilisée pour aider les embryons à s’implanter plus facilement et qui ont le potentiel d’augmenter le nombre de cellules souches dans la muqueuse de l’utérus. »

Si ces interventions fonctionnent, les femmes ayant subi des fausses couches auront plus de chance d'avoir un bébé. Cela permettra aussi à d'autres femmes de ne pas en souffrir si on découvre en avance qu'elles manquent de cellules souches. 

 

Source : pausecafein.fr