Petit aperçu des démarches administratives à accomplir après la naissance de votre enfant

Ça y est, après neuf mois interminables, le moment tant attendu est arrivé : vous pouvez enfin tenir votre petit bout de chou dans vos bras ! Il n’y a pas de doute, les jours qui suivent la naissance d’un enfant sont des moments de pur bonheur, mais il faut aussi accomplir certaines démarches administratives indispensables. Vous devrez par exemple déclarer votre enfant auprès de la commune, mais la liste est loin de s’arrêter là. Dans cet article, vous trouverez donc un aperçu pratique des tâches administratives à accomplir pour être certain de ne rien oublier d’important !


Petit aperçu des démarches administratives à accomplir après la naissance de votre enfant

Petit aperçu des démarches administratives les plus importantes

✓Déclarez votre enfant dans les quinze jours qui suivent sa naissance auprès du service de l’état civil de la commune où il est né.

✓Transmettez à votre mutualité le document reçu à la commune pour votre assurance maladie.

✓Transmettez à votre caisse d’allocations familiales le document émis par votre commune à son attention.

✓Informez la crèche de votre choix, votre employeur et votre assureur de la naissance de votre fils ou de votre fille.

Déclarez votre enfant à la commune

La première étape de la déclaration de naissance, à savoir l’émission de l’avis de naissance, sera effectuée par le personnel de l’hôpital où s’est déroulé l’accouchement ou, en cas d’accouchement à domicile, par le gynécologue ou la sage-femme. En revanche, vous et vous seul êtes responsable de la seconde étape du processus : la déclaration de naissance à proprement parler. La mère, le père ou le coparent d’un nouveau-né doit en effet déclarer l’enfant auprès du service de l’état civil de la commune où il est né dans les quinze jours qui suivent sa naissance. N’oubliez pas d’emporter l’attestation de naissance délivrée par le médecin, votre carte d’identité ainsi que celle de la maman (si ce n’est pas elle qui se rend à la commune). Si les parents du bébé sont mariés, il faut également apporter le livret de mariage à la commune. S’ils ne sont pas mariés, un acte de reconnaissance devra être établi par l’officier de l’état civil de la commune.

Informez votre mutualité et votre caisse d’allocations familiales

Une fois votre enfant déclaré, informez aussi vite que possible votre mutualité de sa naissance. Pour ce faire, transmettez simplement le document prévu à cet effet rédigé par la commune en ajoutant une vignette.

Informez aussi votre caisse d’allocations familiales de la venue au monde de votre bébé. Vous n’êtes pas encore affilié(e) à une caisse d’allocations ? Choisissez alors vous-même la caisse qui se chargera du versement de votre prime de naissance et de vos allocations familiales mensuelles. Demandez vite votre prime de naissance sur www.parentia.be.

Transmettez aussi la bonne nouvelle…

  • au responsable de la (future) structure d’accueil de votre enfant, afin qu’il sache quand il devra accueillir votre bout de chou ;
  • à votre employeur afin qu’il indique sur vos fiches de salaire ou celles de votre partenaire que vous possédez un enfant à charge (supplémentaire) ;
  • à votre assureur, qui se chargera d’adapter les polices de vos assurances hospitalisation et accidents.

Vous désirez recevoir davantage de conseils administratifs ou cherchez de l’inspiration pour assurer le bon développement de votre enfant. Sur www.parentia.be, vous trouverez une multitude d’articles intéressants !