Pour tomber enceinte, faites maigrir le futur papa !

Une étude montre que le surpoids du futur papa, aussi, est un frein à la conception d’un bébé.


Pour tomber enceinte, faites maigrir le futur papa !

Les futures mamans se réjouiront peut-être de cette nouvelle : pour mettre toutes les chances de son côté pour faire un bébé, mieux vaut faire maigrir son homme ! Pour une fois que tout ne repose pas sur les épaules des futures mamans…

On sait maintenant que l’obésité est un frein à la fertilité des femmes. Mais une étude canadienne a voulu savoir ce qu’il en était du poids de ces messieurs : quelle influence sur la fertilité du couple ?

Des chercheurs de l'Université de Sherbrooke au Québec, au Canada, se sont intéressés à 65 hommes, âgés de 33 ans en moyenne, en surpoids. Tous avaient en commun une mauvaise hygiène de vie (peu de fruits et légumes, sédentarité…) et leur couple rencontrait des problèmes pour concevoir un bébé.

Deux groupes ont été formés. Les participants du premier groupe ont adopté une meilleure hygiène de vie : ils se sont mis au sport, ont surveillé leur alimentation, ont participé à des cours de nutrition et des séances de psychologie. Les participants du deuxième groupe ont continué à vivre selon leurs (mauvaises) habitudes.

Une bonne hygiène de vie booste la fertilité des hommes

Logiquement, les hommes du premier groupe ont perdu du poids. Mais ce n’est pas tout ! Ils avaient aussi réussi à concevoir un bébé, ce qui n’était pas le cas des hommes du deuxième groupe ! « Nous avons été surpris de voir qu'il existait une relation significative entre certains changements alimentaires ainsi qu'une perte de poids chez l'homme et les chances de conception, lorsque l'on compare les hommes en couples arrivant à concevoir à ceux qui n'y arrivaient pas » précise le professeur Matea Belan.

Pour elle, les hommes aussi doivent surveiller leur poids et pratiquer une activité physique régulière si leur couple a du mal à faire un bébé. «  Les hommes devraient donc être inclus dans les programmes visant à changer l'hygiène de vie des couples dont la femme peine à tomber enceinte », souligne-t-elle.  D’autant plus qu’il est plus facile de changer ses habitudes à deux, que tout seul(e) !