Grossesse : la cigarette stresse bébé in utero

Une étude montre que les bébés in utéro éprouvent du stress quand leur mère fume.


Grossesse : la cigarette stresse bébé in utero

Les études se suivent et se ressemblent : fumer enceinte est mauvais pour la santé de bébé et de maman. Cette nouvelle étude, publiée dans la revue Acta Paediatrica, ne viendra pas contredire cette évidence. Mais cette fois-ci, bébé vous le fait directement savoir grâce à une échographie en 4D qui permet d’observer les réactions de bébé dans le ventre de sa mère fumeuse. Pour la première fois, les chercheurs ont pu constater que ces bébés à naître émettaient des signaux de stress quand maman fume.

Selon Santélog, l’étude a été menée par les chercheurs de la Durham University en Grande-Bretagne sur une vingtaine de femmes enceintes de 24 à 36 semaines. Quatre d’entre fumaient en moyenne 14 cigarettes par jour. Pour analyser les réactions de bébé à l’inhalation de la fumée, les chercheurs ont scanné leurs mouvements à quatre moments différents, pendant 15 à 20 minutes.

Des bébés plus agités

Les bébés dont les mamans fument ont une nette tendance à bouger plus souvent la bouche. Ils se touchent aussi plus souvent le visage, sont donc plus agités que les autres bébés. Mais surtout ces petits gestes ne s’apaisent pas au cours de la grossesse, contrairement à ce qui a été observé chez les bébés de mamans non fumeuse.

Les chercheurs estiment que les bébés cherchent à s’apaiser en multipliant ces gestes, comme ils le font après la naissance. Mais ce qui les inquiète le plus, c’est que la fréquence de ces gestes ne va pas en diminuant au cours du déroulement de la grossesse. Chez les bébés des mamans non fumeuses, une diminution de 3 % par semaine des mouvements de la bouche est enregistrée. Mais ce n’est pas le cas chez les bébés de futures mamans fumeuses.

Les chercheurs pensent que la cadence trop importante de ces mouvements indiquent le système nerveux se développe plus lentement à cause du tabagisme.