Anémie et grossesse, un déficit de fer ou d'acide folique

Enceinte, pensez à faire le plein de fer pour éviter une anémie pendant votre grossesse.

Anémie et grossesse, un déficit de fer ou d'acide folique

L'anémie survient quand le taux d'hémoglobine est inférieur à un certain seuil. L'hémoglobine est une protéine du sang qui transporte l'oxygène à travers tout votre organisme. Cette protéine donne au sang sa couleur rouge.

Le meilleur témoin de l'anémie est le taux de fer dans le sang. Pendant la grossesse, l'anémie est souvent due à un déficit en fer ou en acide folique. Les besoins en fer sont nettement accrus pendant la grossesse afin de permettre la fabrication des globules rouges de votre bébé et des vôtres. Une partie de ces besoins seront puisés dans votre alimentation et les autres dans vos réserves. Si vos réserves sont insuffisantes, ce manque de fer va entraîner une anémie.

Une légère anémie est souvent découverte lors d'une prise de sang. Afin de la combattre, votre gynécologue vous prescrira du fer et de l'acide folique.

Une anémie importante se caractérise par une fatigue anormale, des essoufflements et des palpitations, comme si vous alliez vous évanouir.

Vous pouvez vous-même prévenir une anémie en mangeant des aliments riches en fer :

  • les œufs
  • le boudin
  • le foie de veau
  • de génisse ou d'agneau
  • des fruits secs
  • les lentilles
  • le cresson
  • viande rouge
  • ...

Au cours de votre accouchement, vous allez perdre un peu de sang et votre organisme devra être capable de le remplacer au plus vite. Et pour ce faire, il vaut mieux avoir quelques réserves !