Grossesse : les douleurs au dos et le rôle des ligaments

Votre dos vous fait mal alors que vous votre ventre s’arrondit. Adoptez ces quelques gestes pour ne plus vivre cet enfer.


Grossesse : les douleurs au dos et le rôle des ligaments

Quand le dos fait mal

A partir du 5ème mois de grossesse, le poids du bébé et le volume de l'utérus modifie la morphologie de la colonne vertébrale. Cette charge augmente la courbure lombaire et entraîne une cambrure anormale appelée lordose}. De plus, toujours à cause du poids de votre bébé, votre centre de gravité se déplace vers l'avant. Résultat? Vous avez mal au dos à cause de la compression des nerfs sensitifs de votre dos, provoquée par des déplacements vertébraux même minimes.

Deux types de maux dorsaux

La sciatique est une douleur qui irradie vers la fesse et l'arrière de la cuisse, le nerf sciatique est alors comprimé du fait d'un relâchement des articulations sacro-iliaques. Ces douleurs sont très difficiles à soulager. Le mal au dos ou lumbago est comparable à un mal aux reins et s'explique par le fait que votre colonne vertébrale est mise à rude épreuve. Le surpoids imposé à votre colonne vertébrale entraîne des malpositions de la région lombaire et d'autant plus si vous vous tenez cambrée. Ces douleurs au dos sont plus intenses le soir, si vous êtes fatiguée ou que vous avez dû rester longtemps debout. Les douleurs au dos ne doivent pas être prises à la légère car elles peuvent entraîner des contractions musculaires autour des vertèbres qui peuvent subsister après l'accouchement.

Mieux vaut prévenir que guérir

Mieux vaut prévenir que guérir les douleurs au dos, alors faites attention aux postures que vous prenez: Basculez régulièrement le bassin vers l'avant. Ce mouvement resserre les muscles du ventre et empêche de trop creuser le dos. Tenez-vous droite et pas cambrée. Évitez de rester debout trop longtemps. Prenez un abonnement à la piscine et nagez sur le dos. Renoncez à la brasse car elle creuse le dos. Pour dormir, choisissez un lit ferme et dormez allongée sur le côté gauche en chien de fusil ou sur le dos avec un coussin sous les genoux. Pour vous habiller, asseyez-vous pour enfiler vos chaussettes, pantalons, slips,... Pour vous chausser, amenez votre pied sur un point d'appui et n'inclinez pas votre buste vers l'avant. Pour marcher, portez le poids du corps sur les talons et non sur les orteils et bannissez les chaussures à talons hauts. Pour s'asseoir, asseyez-vous toujours bien au fond de votre chaise et effacer le creux des reins. Monter les escaliers en vous penchant légèrement vers l'avant. Pour faire le ménage, ne vous pliez pas en deux mais pliez les genoux et en gardant la colonne verticale bien droite pour ramasser un objet, balayer, passer l'aspirateur,... Asseyez-vous pour éplucher vos légumes. En suivant ces conseils, vous minimiserez votre risque de souffir de douleurs au dos, pendant votre grossesse.

Les ligaments

Les tiraillements dans le ventre, le dos et le périnée sont dus au fait que vos ligaments sont mis à rude épreuve pendant la grossesse. Les ligaments sont des bandes de tissus conjonctifs qui servent de courroies de transmissions à nos articulations et de liens entre nos différents organes. Les ligaments sont constitués d'un faisceau de tissu fibreux blanchâtre capable de résister à des très fortes tractions grâce à leur remarquable élasticité. Les hormones ovariennes relayées par celles du placenta sont responsables de la laxité des ligaments pendant toute la grossesse.

  • C'est notamment grâce à l'élasticité des ligaments de la paroi abdominale que votre utérus peut se gonfler sans jamais être comprimé. Le poids et les dimensions de votre utérus opèrent d'importantes tractions sur les ligaments qui le relient aux ovaires, au vagin, à la vessie et à tous les organes environnants. Il s'ensuit des sensations de tiraillements et une distension des fibres qui s'accentue au fil des grossesses. C'est la raison pour laquelle une seconde grossesse est visible plus tôt.
  • Parallèles, perpendiculaires ou transversaux, les ligaments de la colonne vertébrale assurent une bonne souplesse à votre dos soumis à de fortes pressions durant la grossesse. L'utérus, en déplaçant votre centre de gravité, fait peiner les ligaments entourant votre colonne vertébrale. Les régions les plus vulnérables sont le bas et le haut du dos: une mauvaise posture entraîne des cervicalgies, lombalgies et des élancements dans les fessiers et les cuisses. Soyez rassurées, quelques séances de kiné pour apprendre les bonnes postures et quelques exercices qui soulagent et décontractent, vous seront bénéfiques.
  • Le périnée (ou plancher pelvien) est un ensemble de muscles et de ligaments qui soutient les organes génitaux et urinaires. C'est un plancher fragile car il n'est pas hermétique, il doit laisser passer les conduits urinaires, génitaux et anal. Le muscle périnéal supporte beaucoup de tensions en fin de grossesse et lors de l'accouchement. Afin d'éviter ce qu'on appelle «la descente d'organes» et notamment de fuites urinaires lors d'un fou rire après l'accouchement, vous devez veiller à renforcer les muscles du périnée pendant votre grossesse et après l'accouchement.

Toutefois l'état de votre périnée après l'accouchement dépendra de nombreux facteurs comme la qualité de vos tissus, le poids de votre bébé, le nombre de grossesses,...