Fatigue enceinte : d'où vient cette fatigue excessive ?

Pour un grand nombre de femmes, la fatigue enceinte est assez extrême. Pas d'inquiétude, cela passe en général dès le deuxième trimestre !


Fatigue enceinte : d'où vient cette fatigue excessive ?

Fatigue enceinte: Pendant le premier trimestre

Du fait de l'augmentation du flux de progestérone, dont l'effet sédatif est bien connu, et du bouleversement que connaît le corps d'une femme enceinte, celle-ci peut ressentir un plus grand besoin de dormir durant les 3 premiers mois de sa grossesse. 

Les futures mères peuvent aussi être anémiées, connaître une petite baisse de tension et une légère hausse de température. Ces changements peuvent même angoisser les plus actives et hyperactives d'entre elles. C'est donc pour cela qu'au bout du premier trimestre, il n'est pas rare de ressentir un grand coup de fatigue. 

La fatigue du deuxième trimestre

Le deuxième trimestre est connu pour être celui de l'accalmie. La prise de poids reste limitée et les symptômes désagréables du premier trimestre ont disparus. Toutefois, il peut arriver que des tiraillements ou des douleurs ligamentaires se fassent sentir et gênent le sommeil de la future maman. Si celles-ci deviennent extrêmement gênantes, il ne faut pas hésiter à aller voir son médecin ou son gynécologue, il saura vous conseiller et vous prescrire de quoi vous soulager. 

La fatigue du troisième trimestre

A partir du 7ème ou du 8ème mois, ce n'est plus la faute des hormones mais plutôt celle du ventre très imposant qui donne une grande sensation de fatigue enceinte. En effet, au dernier trimestre, le bébé bouge, donne des coups de pied, on est aussi moins à l'aise pour dormir, on se lève beaucoup la nuit... Autant de petites gênes qui peuvent provoquer chez la femme enceinte davantage de fatigue. 

Petites astuces pour mieux dormir

Pour dormir le mieux possible, n'hésitez pas à câler des oreillers entre vos jambes ou sous votre ventre pour vous soulager un peu de son poids. Continuez d'entretenir une bonne hygiène de vie, de ne pas avoir de carences et de vous aérer le corps et l'esprit quotidiennement. 

N'abusez pas des siestes, notamment durant le premier trimeste, car cela pourrait vous empêcher de trouver le sommeil le soir. N'hésitez pas à modifier les horaires de votre sommeil avant que la grossesse ne rende les choses plus difficiles : certaines femmes enceintes ne dorment que 6 heures et demi par nuit et subissent un déficit de sommeil. Par exemple, couchez vous une heure plus tôt que d'habitude. 

Si vous êtes anxieuse ou stressée, n'hésitez pas à parler à votre entourage de vos inquiétudes qui vous empêchent de dormir la nuit, ou encore de suivre des séances de yoga ou de méditation qui pourront vous aider à mieux gérer votre stress.

Limitez la consommation de liquide après 16 heures. Cela vous évitera des allers-retours aux toilettes en pleine nuit. 

Voici également quelques conseils pour lutter contre la fatigue.