Enceinte : Que manger pour les fêtes ?

Les interdits alimentaires durant la grossesse peuvent devenir pesants, surtout en période de fête ! Enceinte : que manger ? Voici nos conseils !

 


enceinte manger

Les restrictions alimentaires durant la grossesse peuvent devenir pesantes, surtout lors des périodes de fêtes ! Cependant, il est possible de créer un véritable repas de réveillon , respectant le régime strict qui vous est imposé.

Enceinte : profitez de l’apéro vous aussi !

Si l’alcool vous est interdit, que cela ne vous empêche pas de trinquer en famille. Nous vous suggérons d’opter pour une eau pétillante, un jus de fruits (sans sucre ajouté) ou de légumes, une bière sans alcool, ou pourquoi pas le fameux champagne pour enfant, etc. 

A noter : les boissons gazeuses peuvent vous aider à lutter contre les nausées mais n'en abusez pas car elles présentent aussi l'inconvénient de favoriser les remontées gastriques et les ballonnements. Côté jus de fruits, restez raisonnables car ils augmentent aussi l'acidité gastrique.

Concernant les petits fours et autres gourmandises qui accompagnent généralement l'apéro, soyez attentive. Attention d'abord à tous les toasts contenant de la mayonnaise, du poisson cru (mariné ou fumé), du tarama ou de la viande crue (marinée, sous forme de rillettes ou de pâté) pour éviter de contracter la listériose ou la toxoplasmose, des infections qui peuvent avoir des conséquences graves pour votre bébé.

Quelques valeurs sûres sur le plateau de l'apéro : crudités à la croque avec une sauce au yaourt, fruits secs, chips et gâteaux apéro, toasts de légumes, brochettes de volaille, saucisses cocktail et moutarde, etc.

Choisissez vos entrées !

Huîtres, carpaccio de bœuf, saumon mariné : ces grands classiques de la table de Noël augmentent vos risques de contracter la listériose. Quant au foie gras, il cumule les inconvénients : lourd à digérer, très riche en vitamine A (déconseillée pendant la grossesse), parfois mal conservé… Surtout pas de panique, il vous reste une multitude de possibilités gourmandes.

Vous pourrez manger :

- des crevettes, langoustines ou homard, à servir froids accompagnés de beurre salé et de pain complet ou encore tiède avec une sauce au yaourt pimentée et des légumes grillées ou d'une purée de pois cassés.

- cassolette de moules, gratin de Saint-Jacques, escargots au persil et à l'ail.

- terrine de poisson, de volaille et ou de légume.

- chaussons à la viande hachée et aux pignons de pain ou encore aux légumes et à la coriandre.

Enceinte : manger des plats traditionnels à volonté !

Toutes les viandes, les volailles et les poissons sont autorisés, s'ils sont bien cuits ou grillés, c'est-à-dire au moins rosés au cœur. Dinde, chapon, gibier, saumon, cabillaud : tous les grands plats peuvent rester affichés au menu des futures mamans !

Enceinte : manger des desserts oui, mais sans œuf cru !

Les deux dangers au rayon sucreries : l'œuf cru et le lait mal conservé. Refusez les glaces (si vous craignez une rupture de la chaîne du froid), les crèmes, les mousses, les pâtisseries fourrées et traditionnelles bûches et rattrapez-vous sur tout le reste : gâteaux, cakes, tartes, salades de fruits !

N'oubliez pas que votre système digestif est ralenti en ce moment alors ne chargez pas trop votre assiette.