Deuxième mois de grossesse

Au stade du deuxième mois de grossesse, vous avez probablement déjà fait un test de grossesse et vous êtes certaine d'attendre un bébé !


Deuxième mois de grossesse

C'est vraiment une grande nouveauté. Une période importante et très particulière de votre vie va commencer officiellement.

Deuxième mois de grossesse: HCG, le premier changement

Le premier changement est arrivé soudainement : il s'agit de l'absence de règles (aménorrhée) à cause d'une hormone, le HCG, produit par le trophoblaste, c'est à dire par la région de la blastocyste à partir de laquelle va se former le placenta.

Le HCG est le premier message biochimique envoyé par l'embryon à sa maman pour lui demander de l'accueillir. Il va maintenir élevée la production ovarienne de progestérone, hormone de la grossesse, de façon à empêcher le décalage du cycle menstruel et permettre à l'ovule de trouver sa nourriture à l'intérieur de l'utérus. Le HCG, sa portion en particulier, est l'hormone que l'on recherche dans le sérum et dans les urines lors des tests de grossesse classiques, elle peut aussi servir pour monitorer l'évolution d'une grossesse à risque ou d'une menace d'avortement involontaire au cours des premières semaines.

Deuxième mois de grossesse: le deuxième changement

Le deuxième signal se manifeste au niveau des seins: les mamelons deviennent plus consistants, plus tendus, parfois même douloureux, les aréoles acquièrent une coloration plus intense. Ne vous étonnez pas si vos mamelons produisent quelques gouttes de lait : la prolactine, hormone de la lactation, est déjà au travail pour votre bébé !

La certitude de votre état de grossesse déchaîne une série complexe de réactions émotives parfois conflictuelles, surtout dans les tout premiers mois: d'un côté il y a la satisfaction de voir se réaliser un très beau rêve, de l'autre l'incertitude économique, la peur pour les mois qui vont suivre et pour l'accouchement, de nouveaux équilibres à rechercher avec votre partenaire. Si nous ajoutons à tout cela les effets biologiques de celle qu'on appelle "tempête hormonale", on comprend pourquoi les conditions psychophysiques de certaines femmes enceintes peuvent être délicates.

Deuxième mois de grossesse: les nausées

Voilà qu'apparaissent alors les typiques nausées, même à jeun ou vis-à-vis d'aliments appréciés avant ; les vomissements, favorisés par le ralentissement du vidage gastrique et par l'incontinence relative du cardias ; la sialorrhée, une salivation abondante et fastidieuse ; des diminutions de la pression artérielle parfois accompagnées d'évanouissements ; de légères douleurs abdominales. Tous sont des phénomènes "neurovégétatifs", souvent sur base psychique, qui sont destinés à une résolution spontanée endéans le quatrième mois de grossesse mais qui ne risquent pas de conditionner sérieusement l'évolution de la grossesse.

Quelques suggestions utiles pour le deuxième mois de grossesse :

  • Fractionnez votre alimentation quotidienne en de nombreux petits repas.
  • Evitez de boire à table, buvez plutôt des jus de fruits en abondance et des tisanes loin des repas.
  • Réduisez au minimum la consommation de thé et/ou de café, éliminez les alcools, les boissons gazeuses et les cigarettes.
  • Ne vous couchez pas tout de suite après avoir mangé.
  • Intégrez votre régime avec des vitamines B6 et B12.