Votre 7 ème mois de grossesse : tout ce qu'il faut savoir !

7 mois de grossesse, c'est le début du troisième trimestre. Dernière ligne droite avant la rencontre avec bébé qui peut s'avérer longue et pour certaines difficile.


7 mois de grossesse

Vous entrez dans votre septième mois, le dernier trimestre. Si le deuxième trimestre de votre grossesse vous a entièrement épanoui, le troisième peut être plus difficile. Votre ventre se fait lourd, vous aurez de plus en plus de mal à vous déplacer et vous devez vous ménager. Vous ressentirez peut-être les premières contractions.

7 mois de grossesse : évolution du bébé

D'abord, après 7 mois de grossesse, votre enfant va s’éveiller. Ses sens vont se mettre en place. Il entend les bruits de votre corps, la musique, la voix de son père ou la vôtre. Bébé réagit à la plupart de bruits extérieurs et fait la différence entre une voix féminine ou masculine. Il pourra reconnaître par la suite une musique que vous écoutez régulièrement.

Des expériences ont démontré que votre enfant est capable de se détourner de bruits désagréables. Ainsi, une sonnerie de réveil le fera sursauter lorsqu’il l’entend pour la première fois. Mais les fois suivantes, il se contentera de se tourner. Votre bébé « voit » aussi, plus exactement, il réagit à un stimuli visuel. En effet, bébé sursaute si une forte lumière est dirigée brusquement vers le ventre de la maman.

Il goûte aussi tout ce que vous mangez et s’habitue à des saveurs différentes in utero grâce au liquide amniotique qui s’imprègne des odeurs et des goûts de l’alimentation maternelle. Ses capacités olfactives vont augmenter progressivement. Il va également s’entraîner à faire les gestes qui vont ponctuer sa vie de bébé : il suce son pouce, ouvre la main, la ferme, attrape son cordon ombilical …

Il pèse environ 1,7 kilos et mesure 40 cm. Ses mouvements respiratoires sont mieux coordonnés. Il peut ouvrir ses yeux. Ses oreilles sont en place. L’estomac et l’intestin fonctionnent, ses reins sont terminés. S’il naissait maintenant, à 7 mois de grossesse, il serait viable mais rencontrerait de grandes difficultés.

7 mois de grossesse : du côté de la maman

Par ailleurs, à partir de 7 mois de grossesse, vous pourrez commencer à sentir quelques difficultés. Mais chaque femme vit sa grossesse différemment et pour beaucoup d’entre vous, votre grossesse se déroulera tranquillement jusqu’à son terme. L’utérus mesure environ 32 cm.

Votre peau

La pigmentation de votre peau peut changer : une ligne reliant le nombril au pubis peut apparaître et une auréole autour de vos mamelons peut se dessiner. C’est le moment d’être vigilante sur les vergetures. Éviter de vous exposer au soleil, car le masque de grossesse vous guette : des tâches brunes disgracieuses peuvent apparaître sur votre visage.

Des démangeaisons, situées au niveau du ventre, peuvent vous agacer. C’est souvent le foie qui est en cause ! Si des boutons apparaissent, il faut consulter son médecin qui vous prescrira un traitement adapté.

Les gonflements des jambes

Vos chevilles, pieds et les jambes en général peuvent gonfler. Il n’y a pas de solutions miracle : de la marche régulière, des massages, des bains de pieds pourront vous soulager. Si vous restez couchée sur le dos, vous ressentirez éventuellement un malaise dû à la compression de la veine cave par l’utérus. Redressez-vous alors légèrement avec un oreiller ou positionnez-vous sur le côté gauche. Un coussin d’allaitement peut vous aider.

Le sommeil

Le sommeil risque de vous faire défaut. Vous allez peut-être vous réveiller plusieurs fois par nuit : crampes, envie d’uriner, position de moins en moins confortables … vous dérangeront. Dès que vous le pouvez, reposez-vous dans la journée pour compenser ce manque de sommeil.

Les hémorroïdes

Les hémorroïdes peuvent aussi vous gêner. Ce sont des varices au niveau de l’anus qui peuvent être assez douloureuses. Vous ressentirez des démangeaisons ou constaterez des saignements au moment d’aller à la selle. Ne laissez pas cette gêne vous gâcher la vie : des traitements simples existent pour vous soulager. Consultez !

Les varices

Des varices peuvent apparaître, conséquences de la dilatation des parois veineuses. Des prédispositions, le fait de rester debout et la grossesse accentuent ce risque. Sensations de jambes lourdes, crampes, fourmillement peuvent accompagner les varices. Le meilleur moyen de les éviter est de marcher avec une paire de chaussures adaptées, de nager régulièrement, d’éviter de rester debout trop longtemps. Vous pouvez surélever vos jambes lorsque vous dormez pour vous soulager, faire des massages ou passer un jet d’eau froide sr vos jambes. Vous pouvez vous faire prescrire des collants de contention. Mais dans tous les cas, il vaut mieux éviter les sources de chaleur.

Troubles oculaires

Certaines femmes portant des lentilles ne les supporteront plus et vont devoir porter des lunettes. D’autres verront leur acuité visuelle diminuer. Ces troubles sont passagers.

Essoufflement

Le moindre effort physique peut vous paraître une épreuve sportive de haut niveau. Monter des escaliers, marcher… votre souffle est court. Votre utérus prend tellement de place qu’il compresse la cage thoracique. Si cette gêne vous handicape, consultez votre médecin qui examinera votre cœur. Dans la majorité des cas, elle disparaîtra à la naissance de bébé.

7 mois de grossesse : s'organiser pour la préparation à l'accouchement

L’accouchement est un bouleversement dans la vie d’une femme. Par conséquent, il est déconseillé de ne pas suivre de préparation. Mieux vous serez informée et plus vous serez sereine. En connaissant les différentes étapes de l’accouchement, vous pourrez le dédramatiser, poser les questions qui vous interpellent, échanger avec d’autres mamans. La préparation est prise en charge à partir du 6ème mois : 4 séances vous seront entièrement remboursées. Un médecin ou plus souvent une sage-femme vous dispenseront cette formation à la fois théorique et pratique.

La préparation classique

Tout d'abord, la préparation dite classique s’inspire de la méthode Lamaze qui remet en cause le précepte selon lequel la femme accouchera dans la douleur. En expliquant aux femmes les différentes étapes de l’accouchement, le cheminement du bébé, en apprenant à respirer correctement, les femmes pourront être actrice de leur accouchement et mieux le vivre. Cette méthode élaborée en Russie a été introduite en France en 1951. Cependant, vous pouvez toujours opter pour d’autres préparations complémentaires :

L’haptonomie

Cette activité permet de renforcer le lien entre le bébé in utero et les parents. Car oui ! Le papa est aussi le bienvenu ! Cet accompagnement débute dès le 4ème mois. Les parents apprennent à placer leurs mains autour du ventre de la mère pour sentir l’enfant bouger et l’inviter à se déplacer. Le futur papa découvrira les gestes qui aideront sa compagne à supporter la douleur. C’est une véritable relation à trois affective.

Le yoga

C’est à la fois une gymnastique, un moyen de relaxation, un sport et une philosophie. Cette méthode permettra de travailler la souplesse du corps, la respiration et de favoriser la relaxation. Elle permettra aux futures mamans de se sentir en confiance et les soulagera de divers désagréments dus à leur grossesse. Les postures sont adaptées aux femmes enceintes. Les cours de yoga peuvent être commencés très tôt dans la grossesse.

La sophrologie

La sophrologie a été popularisée en Espagne dans les années 50. Elle fait appel à des techniques du yoga et à un travail important sur la respiration. On la commence au 5ème mois de grossesse. Les futures mamans se laissent guider par la voix monocorde de la sage-femme qui les plongera dans un état de semi conscience qui leur permettra de se déconnecter et de lâcher-prise. Cette pratique aide à visualiser l’accouchement, à accompagner les contractions et à rester positive.

La préparation en piscine Elle est plébiscitée par les futures mamans car l’eau apporte une sensation de bien-être immédiate. Le corps est moins lourd, il devient plus facile de bouger. L’eau favorise en outre la relaxation, la détente. Elle favorise aussi la circulation sanguine, soulage les maux de dos. C’est aussi une réconciliation avec son corps que l’on ose montrer parmi d’autres femmes enceintes. Cette préparation est dispensée par une sage-femme assistée par un maître-nageur. Elle permet de travailler le souffle, de se tonifier et de s’étirer. Cette préparation peut être suivie à tout moment de la grossesse.

La méthode Bonapace

Cette méthode vient du Québec. Elle a été imaginée par Julie Bonapace au début des années 90. Le papa est parti prenante de cette préparation qui s’inspire de l’acupuncture. Il s’agit de diminuer la douleur en utilisant la digitopression, la relaxation et les massages. Le futur papa apprendra à repérer les huit points situés sur les mains, les pieds, le sacrum et les fesses et à les stimuler pour aider la maman à supporter la douleur. Cette méthode peut se commencer dès le 6ème mois.

Le chant prénatal

Cette activité qui peut être initiée dès le début de la grossesse a été créée par une cantatrice française Marie-Louise Aucher. Elle repose sur l’impact des sons sur le corps. On travaille ainsi sur le souffle, le renforcement abdominal, la tonicité du périnée, la bascule du bassin. Elle est aussi un vecteur pour exprimer les émotions qui surviennent au cours de la grossesse. Bébé perçoit la voix de sa mère et interagit avec elle. Il est massé par les mouvements internes du corps et rassuré par ce qu’il entend. Il n’est pas besoin de savoir chanter pour participer à cette préparation !

La musicothérapie

C’est une méthode qui favorise la relaxation grâce à l’écoute de différentes musiques et à l’émission de sons graves. La détente, le lâcher prise sont recherchés. L’enfant se trouvera stimuler par ce qu’il entend et perçoit. Cette activité peut être entreprise dès le début de la grossesse.

L’acupuncture

C’est une aide intéressante pour les femmes enceintes. Cette médecine chinoise va permettre de rééquilibrer la circulation des énergies dans le corps. Au moyen de petites aiguilles à usage unique le praticien sollicite des points précis dans le but de relaxer la future maman, de préparer son bassin et son périnée. Les séances peuvent être abordées tout au long de la grossesse et tout particulièrement les 3 dernières semaines.