Votre 7ème mois de grossesse : conseils entre amies

Il est temps que vous vous intéressiez à la préparation à l’accouchement, au moins pour savoir celle qui vous conviendra le mieux et prendre rendez-vous.


Votre 7ème mois de grossesse : conseils entre amies

Il est déconseillé de ne pas suivre de préparation car l’accouchement est un bouleversement dans la vie d’une femme, une marche vers l’inconnu. Mieux vous serez informée et plus vous serez sereine. En connaissant les différentes étapes de l’accouchement, vous pourrez le dédramatiser, poser les questions qui vous interpellent, échanger avec d’autres mamans. La préparation est prise en charge à partir du 6ème mois : 4 séances vous seront entièrement remboursées. Un médecin ou plus souvent une sage-femme vous dispenseront cette formation à la fois théorique et pratique.

La préparation classique

La préparation dite classique s’inspire de la méthode Lamaze qui remet en cause le précepte selon lequel la femme accouchera dans la douleur. En expliquant aux femmes les différentes étapes de l’accouchement, le cheminement du bébé, en apprenant à respirer correctement, les femmes pourront être actrice de leur accouchement et mieux le vivre. Cette méthode élaborée en Russie a été introduite en France en 1951.

D’autres préparations complémentaires peuvent être choisies :

L’haptonomie

Cette activité permet de renforcer le lien entre le bébé in utero et les parents. Car oui ! Le papa est convié à ces séances. Cet accompagnement débute dès le 4ème mois. Les parents apprennent à placer leurs mains autour du ventre de la mère pour sentir l’enfant bouger et l’inviter à se déplacer. Le futur papa découvrira les gestes qui aideront sa compagne à supporter la douleur. C’est une véritable relation à trois affective.

Le yoga

C’est à la fois une gymnastique, un moyen de relaxation, un sport et une philosophie. Cette méthode permettra de travailler la souplesse du corps, la respiration et de favoriser la relaxation. Elle permettra aux futures mamans de se sentir en confiance et les soulagera de divers désagréments dus à leur grossesse. Les postures sont adaptées aux femmes enceintes. Les cours de yoga peuvent être commencés très tôt dans la grossesse.

La sophrologie

Elle a été popularisée en Espagne dans les années 50. Elle fait appel à des techniques du yoga et à un travail important sur la respiration. Elle se commence au 5ème mois de grossesse. Les futures mamans se laissent guider par la voix monocorde de la sage-femme qui les plongera dans un état de semi conscience qui leur permettra de se déconnecter et de lâcher-prise. Cette pratique aide à visualiser l’accouchement, à accompagner les contractions et à rester positive.

La préparation en piscine

Elle est plébiscitée par les futures mamans car l’eau apporte une sensation de bien-être immédiate. Le corps est moins lourd, il devient plus facile de bouger. L’eau favorise en outre la relaxation, la détente. Elle favorise aussi la circulation sanguine, soulage les maux de dos. C’est aussi une réconciliation avec son corps que l’on ose montrer parmi d’autres femmes enceintes. Cette préparation est dispensée par une sage-femme assistée par un maître-nageur. Elle permet de travailler le souffle, de se tonifier et de s’étirer. Cette préparation peut être suivie à tout moment de la grossesse.

La méthode Bonapace

Cette méthode vient du Québec. Elle a été imaginée par Julie Bonapace au début des années 90. Le papa est partie prenante de cette préparation qui s’inspire de l’acupuncture. Il s’agit de diminuer la douleur en utilisant la digitopression, la relaxation et les massages. Le futur papa apprendra à repérer les huit points situés sur les mains, les pieds, le sacrum et les fesses et à les stimuler pour aider la maman à supporter la douleur. Cette méthode peut se commencer dès le 6ème mois.

Le chant prénatal

Cette activité qui peut être initié dès le début de la grossesse a été créée par une cantatrice française Marie-Louise Aucher. Elle repose sur l’impact des sons sur le corps. Elle permet de travailler sur le souffle, le renforcement abdominal, la tonicité du périnée, la bascule du bassin. Elle est aussi un vecteur pour exprimer les émotions qui surviennent au cours de la grossesse. Bébé perçoit la voix de sa mère et interagit avec elle : il est massée par les mouvements internes du corps et rassuré par ce qu’il entend. Il n’est pas besoin de savoir chanter pour participer à cette préparation !

La musicothérapie

C’est une méthode qui favorise la relaxation grâce à l’écoute de différentes musiques et à l’émission de sons graves. La détente, le lâcher prise sont recherchés. L’enfant se trouvera stimuler par ce qu’il entend et perçoit. Cette activité peut être entreprise dès le début de la grossesse.

L’acupuncture

C’est une aide intéressante pour les femmes enceintes. Cette médecine chinoise va permettre de rééquilibrer la circulation des énergies dans le corps. Au moyen de petites aiguilles à usage unique le praticien sollicite des points précis dans le but de relaxer la future maman, de préparer son bassin et son périnée. Les séances peuvent être abordées tout au long de la grossesse et tout particulièrement les 3 dernières semaines.