Septième mois de grossesse

Septième mois de grossesse : les sens de bébé s'affinent.


Septième mois de grossesse

Au septième mois de grossesse, les mouvements respiratoires du fœtus sont plus réguliers. Les yeux s'ouvrent complètement et les organes comme l'estomac et les intestins fonctionnent normalement, même s'ils ne seront tout à fait prêts que juste avant l'accouchement.

Septième mois de grossesse: le développement du fœtus

L'ouïe définitive est déjà en place dès la fin du sixième mois, le fœtus est sensible aux sons et il le manifeste. Quand un son le saisit (des portes qui se ferment par exemple), il bouge et quand ses parents écoutent de la musique classique, il se relaxe.

A la fin du septième mois, le futur bébé a tellement grandi que l'utérus commence à être trop étroit et le bébé ne peut pas bouger comme avant.

A la fin de ce septième mois de grossesse, le bébé pèse plus d'un kilo et demi et mesure 42 cm.

A présent, le fœtus peut sucer son doigt, avoir le hoquet, percevoir les goûts doux et amers ; il répond aux stimuli tels que la douleur, la lumière et le son.

La fonction du placenta commence à diminuer de la même façon que le volume du liquide amniotique car le fœtus occupe la majeure partie de l'utérus.

S'il naissait maintenant, il aurait de grandes chances de survivre.

Septième mois de grossesse: la sensation de prendre du volume

Vous vous sentez, au cours de ce septième mois de grossesse, beaucoup plus volumineuse. Non seulement le fœtus a grandi et s'est développé presque complètement mais tous les organes de votre corps - sauf le foie - ont aussi augmenté de volume. Votre cœur bat plus vite qu'avant la grossesse et le volume sanguin circule plus rapidement.

La pigmentation de la peau continue. Certaines femmes présentent une ligne traversant l'abdomen, du nombril jusqu'au pubis. Elle est due à l'augmentation d'une hormone secrétée par l'hypophyse mais deviendra plus claire après l'accouchement.

Les glandes mammaires qui étaient atrophiées commencent à se préparer pour la future lactation. Si, lorsque vous vous déshabillez, vous constatez des tâches à la hauteur des seins, ne vous inquiétez pas, elles sont dues au colostrum qui sort spontanément et qui est produit par la prolactine ou hormone du lait. Si vous choisissez l'allaitement maternel pour votre enfant, le colostrum sera le premier lait qu'il prendra. Il contient des anticorps qui constituent la première protection du bébé.

L'utérus continue à augmenter de volume, il dépasse le nombril de 4 à 5 cm, c'est pour cette raison que la sensation de lourdeur augmente et que vous avez tendance à vous sentir oppressée au niveau des poumons.

Septième mois de grossesse: les difficultés à dormir de la fin de grossesse

Au cours du septième mois de grossesse, vous pouvez sentir toute une série de changements d'ordre physique et émotionnel.

Sur le plan physique, il y a les difficultés à dormir, les varices, les hémorroïdes, les maux de dos, la congestion nasale, des maux de tête ou des pertes vaginales plus abondantes.

Vous pourrez aussi ressentir une appréhension grandissante face à votre future maternité, la santé de votre bébé et l'accouchement. La distraction est toujours présente, vous avez de plus en plus sommeil et beaucoup d'idées préconçues sur votre bébé, une augmentation de la sensation de lourdeur et de l'anxiété.

Septième mois de grossesse: accouchement prématuré

Un tiers des naissances prématurées sont dues au fait que la dilatation a commencé très tôt, un autre tiers au fait que les membranes se déchirent et le dernier tiers pour des problèmes relatifs à la maman ou au fœtus. Cependant, les progrès de la technique font que les accouchements prématurés diminuent.

Il existe une grande variété de facteurs qui peuvent augmenter le risque d'accouchement prématuré. Si la mère est porteuse de facteurs à risque, elle aura plus de possibilités d'avoir un accouchement prématuré, même si ces possibilités peuvent être éliminées et faire que la mère arrive à terme de la gestation.

Quelques facteurs de risque sont :

  • le tabagisme au cours de la grossesse
  • l'alcoolisme
  • l'abus de médicaments
  • le stress
  • l'âge de la mère
  • une nutrition insuffisante
  • une gestation multiple
  • un déséquilibre hormonal
  • etc. ...

Parfois, même sans présenter aucun de ces facteurs, la mère peut avoir une dilatation prématurée, sans aucune raison apparente.

Quand il y a des risques, on peut réduire l'incidence des naissances prématurées en éduquant et contrôlant l'utérus.

Si la dilatation commence trop tôt, il est possible de postposer la phase d'expulsion jusqu'à ce que le bébé soit plus mature car même un petit délai peut lui être bénéfique.

Si vous soupçonnez que vous risquez d'accoucher prématurément parce que vous avez des crampes identiques à celles des menstruations, des nausées ou une indigestion, une douleur ou de la pression dans la partie basse de votre dos, un changement des pertes vaginales ou la rupture des membranes, consultez d'urgence votre médecin ou allez à l'hôpital.

Septième mois de grossesse: préparation à l'accouchement

Le moment de mettre votre enfant au monde approche et il serait bon que vous commenciez les cours de préparation à l'accouchement. Cette préparation doit être orientée vers le contrôle de la respiration pour que vous puissiez faire face à ce moment sans paniquer et pouvoir participer activement à la naissance de votre enfant.

C'est une pratique qui doit débuter le plus tôt possible afin que les réflexes puissent se créer et être appliqués dès que souhaités.

L'accouchement sans douleur” n'a pas pour objectif de supprimer toute la douleur mais de la contrôler. Cette méthode permet à la mère d'aborder la naissance avec sérénité. Comme elle connaît les étapes qu'elle va traverser jusqu'au moment d'avoir son enfant dans les bras, sa peur diminue, ses muscles se relaxent et répondent mieux à la stimulation. La mère souffre donc moins.

Les autres méthodes de préparation à l'accouchement sont :

  • le yoga (pour contrôler le corps et l'esprit)
  • la sophrologie qui consiste à se maîtriser à travers la relaxation et la suggestion
  • la préparation en piscine permet d'obtenir une bonne relaxation et c'est un excellent exercice musculaire car les mouvements sont plus faciles à réaliser.

Nous pouvons aussi mentionner l'haptonomie qui suppose la communication directe avec le bébé à travers le contact actif et émotionnel via le toucher.