L'épisiotomie : quand et pourquoi l'épisiotomie est-elle pratiquée ?

L'épisiotomie est un acte chirurgical qui effraie beaucoup de femmes enceintes : peut-on l'éviter et comment se préparer ?


L'épisiotomie : quand et pourquoi l'épisiotomie est-elle pratiquée ?

Qu'est-ce que l'épisiotomie ?

L'épisiotomie est une incision chirurgicale du périnée de 2 à 3 cm. Elle permet d'agrandir la vulve dans le but de faciliter le passage de votre bébé en fin d'accouchement. Elle peut être :

  • médiane, elle part de la vulve vers l'anus.

  • médio-latérale, elle part en oblique, de la vulve vers la fesse gauche ou droite.

Dans quels cas est-elle pratiquée ?

L'épisiotomie devrait être pratiquée lorsqu'il y a un risque de déchirure de la vulve ou du périnée. Mais elle est devenue quasiment systématique pour un premier enfant. Les médecins préfèrent une incision bien nette à une déchirure non contrôlée. Cela réduit les problèmes d'incontinence et c'est plus facile à recoudre. Elle assure également le maintien d'une vie sexuelle satisfaisante.

L'épisiotomie est quasiment obligatoire lorsque le bébé ne se présente pas par la tête, en cas d'utilisation des forceps et lorsque l'accouchement est prématuré.

Si vous n'êtes pas sous péridurale, on attendra une contraction pour réaliser l'épisiotomie, ce qui écrase les nerfs locaux et rend l'incision indolore.

L'épisiotomie : après l'accouchement

La plaie est recousue après la délivrance sous anesthésie locale ou sous péridurale (si l'accouchement s'est déroulé ainsi).

Les différentes couches de tissus sectionnées (la paroi vaginale, le muscle puis la peau) seront recousues avec du fil résorbable. Dans certains cas, la peau est recousue avec des agrafes ou des fils non résorbables retirés environ cinq jours plus tard, avant votre départ de la maternité. Cette ablation des fils se fait sans anesthésie et n'est pas douloureuse. Vous sentirez tout au plus, quelques picotements.

Les 2-3 jours qui suivent l'épisiotomie sont assez pénibles car la position assise est douloureuse. Des antalgiques et des anti-inflammatoires vous seront prescrits. Il faut compter 3 à 4 semaines pour que la cicatrice soit tout à fait insensible.

Pour certaines, l'épisiotomie passe presque inaperçue et l'inconfort est minime. Pour d'autres, les douleurs ponctuent leurs journées et assombrissent leurs premiers jours ou semaines avec leur bébé.