Accouchement et gaz hilarant : est-ce une bonne idée ?

A l'accouchement, on peut vous proposer du gaz hilarant, qu'on nomme aussi l'analgésie par inhalation. Mais qu'est-ce que c'est, et est-ce une bonne idée ?


accouchement gaz hilarant

L'analgésie inhalatoire : pourquoi ?

L'analgésie inhalatoire ou gaz hilarant est une technique qui peut aider la maman lors de l'accouchement. En effet, ce gaz permet de soulager les douleurs du travail.

Le gaz hilarant pendant l'accouchement a prouvé son efficacité. Même si ce n'est pas un anesthésiant, il est recommandé pendant tout le travail et l'accouchement.

Remarque : parfois, il peut remplacer ou accompagner la péridurale.

Quels sont les effets de cette technique ?

L’analgésie par inhalation a de nombreux avantages. Tout d'abord, il est facile de l'administrer à la personne. Par ailleurs, lors des contractions, il a un effet sédatif et calmant. Il n'y a pas également de risque de surdosage, et pas de danger pour le fœtus. En outre, il n'y a pas d'effets négatifs sur l'allaitement.

Malgré les bons effets calmants sur la femme qui accouche, cette technique peut avoir des effets indésirables.

En effet, plusieurs effets secondaires peuvent apparaître. Dans certains cas, la femme ne supporte pas le gaz et a des nausées ou des vertiges. Quelques fois, une sensation de langue sèche peut aussi se déclarer.

C'est pour cela que cette technique est limitée et parfois, elle n'est pas recommandée si la femme a :

  • des problèmes neurologiques
  • des problèmes pulmonaires, des maladies infectieuses.

Il est important de bien se renseigner au cours de sa grossesse, avec votre gynécologue.

Pendant l'accouchement, comment le gaz hilarant est-il administré ?

Cette technique est administrée à l'aide d'un masque pour arriver au niveau des voies respiratoires. Le gaz est pris par intermittence selon le rythme du travail et des contractions de la personne. En général, les effets arrivent 1 minute après le début de l'inhalation.

Remarque : lorsque la femme qui accouche respire le gaz, elle doit avoir une respiration plus intense que d'habitude.