Faut-il vraiment ajouter un goûter au menu de bébé ?

Entre 4 et 6 mois, bébé est assez grand pour intégrer un repas solide par jour à son menu. Mais ça ne se fait bien entendu pas du jour au lendemain.

C’est en continuant à l’allaiter et/ou lui donner le biberon normalement tout en intégrant petit à petit les aliments solides, cuillère par cuillère, que vous l’habituerez à manger comme un grand.

C’est là tout le rôle des goûters, pour peu qu’ils soient sains, évidemment !


Faut-il vraiment ajouter un goûter au menu de bébé ?
Advertisement

Qu’entend-on par goûter sain ?

Une collation saine est la base d’une alimentation saine. Pour cela, elle doit comporter de nombreux nutriments essentiels au développement de bébé. Mais attention : un goûter ne remplace en aucun cas le repas principal.

Un menu équilibré

Pour que bébé ne manque de rien, il est important d’élaborer un menu varié et équilibré.

Les collations saines pendant le goûter en sont un élément important : riches en vitamines et minéraux, elles l’aident à ne manquer de rien. Entre 4 et 6 mois, il est encore un peu tôt pour les morceaux de fruit et de légume. C’est pourquoi les panades et purées sont idéales, car elles lui apprendront petit à petit à mâcher.

Et parce que manger doit avant tout être un plaisir, n’hésitez pas à préparer, de temps en temps, une petite panade gourmande. Quelques fruits et une petite dose de céréales biscuitées Cerelac suffisent pour éveiller le palais de bébé. C’est pratique et sans sucres ajoutés.

Et si bébé rechigne à manger sa panade, quelques cuillères de Cerelac peuvent aussi aider : un nouveau goût a toujours son attention.

Grande faim, petit estomac

Si bébé est bien prêt à prendre un goûter, en a-t-il cependant vraiment besoin ? Eh bien oui ! Vu la taille de son petit estomac, il n’est pas en mesure de manger des quantités suffisamment importantes en un repas. C’est pourquoi des collations saines sont idéales afin de couvrir tous ses besoins en vitamines et minéraux tout au long de la journée. Pour s’assurer qu’il ne manque de rien,  n’hésitez pas à lui donner un encas au moins deux heures avant le repas du soir.

Ainsi, les collations n’empiètent pas sur le repas principal et vous lui créez un bon rythme alimentaire, tout en évitant que bébé grignote toute la journée.