Du lait vers la diversification alimentaire

À la naissance de bébé, son alimentation va essentiellement s'appuyer sur le lait, et ce, pendant les mois qui suivront. Cependant, petit à petit, il va devoir s'habituer à de nouveaux aliments. La diversification alimentaire est une étape clé du développement de bébé.


diversification alimentaire

L’introduction des premiers aliments

Avant l'âge de 4 mois, l'organisme de l'enfant est encore immature. Il pourrait mal supporter l'introduction d'aliments non-lactés. Avant cet âge, ne commencez pas la diversification alimentaire.

Les pédiatres recommandent d’attendre l’âge de 6 mois pour commencer l’introduction de nouvelles saveurs et textures dans l’alimentation de votre enfant. Bébé sera désormais capable de digérer les aliments un peu plus solides et de les mastiquer avant de les avaler. Ses fonctions rénales d’élimination sont également plus développées.

À partir de ses 6 mois, l’alimentation de bébé en pleine croissance va progressivement se varier et se diversifier. À ce moment-là, c’est le lait de suite, autrement appelé, lait 2ème âge  Babylait qui relaye le lait premier âge. Bébé grandit et commence à nuancer son alimentation. Ainsi, le dosage de sa composition est parfait pour combler ses besoins énergétiques.

Il prendra les mêmes quantités de lait dans une journée (soit 180 à 210 ml par prise), tout en découvrant ses premières purées.

La diversification alimentaire continue

Entre 6 et 12 mois, il est recommandé de lui donner au minimum 500 ml de lait de suite (ou lait 2ème âge) par jour.

En effet, au fur et à mesure de l’introduction des premières soupes et compotes, le volume d’apport lacté diminuera peu à peu.

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande d'augmenter progressivement le nombre de repas par jour. Les nourrissons de 6 à 8 mois prendront 2 à 3 repas par jour pour arriver à 3 à 4 repas par jour à partir de 9 mois.

Entre 1 et 3 ans, votre enfant est en pleine croissance. Toutefois, il n'a pas pour autant terminé sa diversification alimentaire. Il va encore découvrir de nouvelles textures, saveurs et aliments, mais a des besoins bien spécifiques.

Il a encore besoin d’une alimentation « sur-mesure » avec un apport quotidien de lait. Un apport de lait de 500 ml au quotidien, en complément d’une alimentation variée, couvre ses besoins et lui garantit un bon développement physique et mental.

 

Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou à l'avis d'un professionnel de santé. En cas de doute, consultez un pédiatre ou votre médecin généraliste.