Allergies alimentaires : quelques conseils pour l'alimentation de nos petits bouts

Un enfant sur 4 serait allergique et les urgences allergiques nécessitant une prise en charge hospitalière ont été multipliées par 5 depuis 10 ans. Que faire pour tenter d’atténuer les allergies alimentaires de vos enfants ? On vous dit tout.


Allergies alimentaires

Un phénomène en hausse

Les dernières statistiques relatives aux allergies alimentaires chez les tous petits sont assez effrayantes: un enfant sur 4 serait allergique et les urgences allergiques nécessitant une prise en charge hospitalière ont été multipliées par 5 depuis 10 ans. Divers facteurs ont été identifiés . Tel que l' allaitement maternel trop vite interrompu.

En effet, 70% des mamans allaitent à la maternité mais seulement deux mois plus tard elles ne sont plus que 20%. Mais aussi un dérèglement des immunités naturelles de Bébé dues à une augmentation du nombre de vaccins, des antibiotiques,... Ou encore une diversification alimentaire trop précoce et mal contrôlée.

Que faire pour éviter les allergies alimentaires

Pour les petits bouts dont il y a lieu de soupçonner une prédisposition allergique, il serait idéal que ceux-ci soient allaités jusqu'à 6 mois et puis, que l'on privilégie du lait hypoallergénique. Il est déconseillé d'utiliser du lait de soja car de nombreux bébés y sont également allergiques. Lors de la diversification alimentaire, on conseille d'introduire les aliments un à un. Pourquoi ? Pour s'assurer que Bébé supporte bien le nouvel aliment introduit. Il faut également éviter de lui donner des fruits exotiques, des aliments à base d'arachide et de noix ou noisette.

Ou encore côté légumes : des petits pois, des choux, des navets, des salsifis et des poivrons. Quant aux viandes, poissons et œufs, il faut être prudent. En effet, pas de viande avant 6 ou 7 mois pour bébé. Il faut également mieux éviter de lui donner du poisson et des œufs avant qu'il n'ait soufflé sa première bougie.

A vrai dire, la diversification alimentaire de bébé débute en général vers ses 5 mois. Et comme nous avons pu vous l'expliquer dans différents articles, les aliments ne s'introduisent pas à n'importe quel moment dans l'alimentation de bébé.

Ainsi votre enfant ne commencera pas à manger à la même période des fraises, dés épinards ou des pommes de terre. Il y a un ordre à respecter.