Conseils et astuces pour booster l’immunité de bébé

L’immunité, c’est la capacité du corps à se défendre contre les virus, bactéries ou encore les parasites. A sa naissance, bébé possède les anticorps transmis par sa maman pour se protéger. Mais entre 0 et 3 ans, les enfants sont particulièrement fragiles car leur système immunitaire n’est pas encore mature. Il existe des solutions pour donner un coup de pouce et booster l’immunité de bébé.


Conseils et astuces pour booster l’immunité de bébé

Repos et sommeil.

Un bon sommeil est un point clé pour un système immunitaire performant. C’est en effet durant la nuit que des hormones comme la dopamine ou la prolactine sont produites : elles permettent de renforcer nos défenses immunitaires. De plus, lorsque bébé dort, il fait le plein d’énergie et il enregistre aussi toutes les informations emmagasinées dans la journée. Les bébés et enfants se construisent et apprennent  à longueur de journée, il est donc important de respecter leurs périodes de repos et de permettre à vos enfants de bonnes nuits de sommeil. Privilégiez aussi les siestes en milieu de journée pour que la journée s’équilibre le mieux. Car en cas de fatigue ou de manque de sommeil, le système immunitaire sera directement affaibli.

Alimentation

L’alimentation joue un rôle très important pour renforcer les défenses immunitaires.

L’allaitement est préconisé par les professionnels de santé durant les premiers mois de bébé. Le lait maternel a des propriétés spécifiques pour renforcer le système immunitaire de bébé. En grandissant, votre enfant devra bénéficier d’une alimentation diversifiée et équilibrée pour doper son système immunitaire. Il trouvera dans son alimentation quotidienne tous les nutriments comme le fer dans la viande rouge, les lentilles ou les épinards, mais aussi dans le lait de croissance.

La vitamine C est aussi à privilégier, à retrouver dans les agrumes mais aussi les légumes verts. Si votre enfant présente des carences en fer et vitamines C, il sera pâle et fatigué et plus susceptible de s’enrhumer et d’attraper tous les mauvais virus qui traînent.

Seule exception : une supplémentation en vitamine D est recommandée pour les enfants.

Autres conseils pour renforcer son système immunitaire

Parmi les pistes pour renforcer l’immunité, il est recommandé que vos enfants prennent l’air régulièrement, même s’il fait froid. Rien de mieux qu’une sortie tonifiante et revigorante après l’école ! Dans le même ordre d’idée, sa chambre et les pièces de vie doivent être aérées tous les jours pendant 30 minutes minimum pour renouveler l’air, assainir l’atmosphère et éviter la prolifération des microbes.

Concernant la température de sa chambre, ne la surchauffez pas. Une température de 18 ou 19°C est idéale. Quant à l’humidité, elle ne doit ni être trop élevée au risque de voir les acariens proliférer, ni trop basse : source de sécheresse. Evitez le plus possible la moquettes, les tapis ou les collections de doudous dans sa chambre qui sont de véritables nids à poussière et acariens potentiellement allergènes. Pensez à laver régulièrement les peluches, le doudou et la tétine.

Lavez-vous les mains plusieurs fois par jour et apprenez à votre enfant cette bonne habitude.

Lavez régulièrement le nez de votre enfant avec du sérum physiologique, cela permet souvent d’éviter qu’un petit rhume évolue vers une inflammation ou une surinfection…

L’homéopathie est une médecine préventive qui permet avec un traitement personnalisé de stimuler le système immunitaire de votre enfant. Pensez-y avant son entrée en collectivité enfant, un traitement de fond peut l’aider à affronter les petits désagréments de l’hiver.

S’il existe des facteurs moins favorables au bon développement du système immunitaire de votre enfant, d’autres gestes sont à privilégier durant sa petite enfance.