Rhume, grippe, bronchite… Comment protéger bébé en hiver ?

Avec le froid, les virus ont la belle vie ! Ils se propagent plus facilement et affectent aussi bien les petits que les grands ! Nos dix conseils pour envoyer les maladies au tapis ! 


Rhume, grippe, bronchite… Comment protéger bébé en hiver ?

Chaque hiver, les virus nous mènent la vie dure ! Les basses températures augmentent le développement des maladies respiratoires, c’est pourquoi nous sommes plus souvent malades en hiver. Il existe des gestes simples pour réduire les risques de contamination et mettre KO les virus ! Vous êtes prêts ?

  • En savoir un peu plus sur l’ennemi !

Rhume, grippe, otite, rhino-pharyngite, bronchite, bronchiolite, angine, trachéite, laryngite… sont les maladies respiratoires et ORL qui accompagnent nos hivers et ceux de nos enfants. Il en existe plusieurs et les symptômes sont variables, la fièvre n’est d’ailleurs pas toujours au rendez-vous. Il faut savoir que généralement ces maladies sont virales, elles ne nécessitent donc pas de traitement antibiotique, sauf les angines, les otites bactériales et les pneumopathies.

Pour mieux combattre une maladie, il est important de demander conseils à votre pédiatre et bien-sur de consulter si votre enfant est contaminé.

  • Adopter une hygiène irréprochable !

La règle numéro une pour avoir une bonne santé, c’est d’avoir une bonne hygiène. Il est important de se laver les mains le plus souvent possible et d’apprendre à votre enfant à faire de même, surtout dans les lieux publics. Ces maladies étant, la plus part du temps, contagieuses, le toucher est le principal vecteur de transmission !

  • Faire de bons dodos !

Bébé doit se reposer ! Veillez à respecter les temps de sommeil et le rythme de vie de bébé, surtout en hiver. Il est important d’avoir un sommeil régulier, être en forme est l’une des meilleures défenses contre la contamination. La changement de saison, le froid, la rentrée à la crèche ou l’école, le changement d’environnement entrainent une baisse d’énergie autant chez l’adulte que chez l’enfant ! Un corps fatigué est un corps fragile, et donc plus susceptible de tomber malade.

  • Ne pas trop habiller bébé !

Il fait froid !!! Effectivement ! Pourtant il ne sert à rien de TROP habiller bébé, au contraire, un enfant surchargé de vêtements va transpirer. La transpiration entraine une déshydratation de l’enfant et crée de l’humidité.

Bien couvrir son enfant est important, pull, sous-pull, écharpe, gants, bonnet... mais n’en faites pas trop. L’enfant doit être habillé comme l’adulte, ni plus, ni moins, sauf pour les bébés de moins de 6 mois, qui doivent avoir une épaisseur en plus.

  • Bien manger c’est le début d’une bonne santé !

Une bonne alimentation est le secret d’une bonne prévention contre la maladie. Veillez à ce que bébé ai une alimentation saine et équilibrée. Faites attention à ce qu’il prenne ses biberons régulièrement et correctement. Si bébé n’est plus aux biberons, alors veillez à ce qu’il mange au moins 5 fruits et légumes par jour, et du poisson au moins deux fois par semaine.

  • Une maison saine !

L’hiver on aime rester au chaud à la maison, enfermé, avec le chauffage, le contexte parfait pour les microbes ! Pensez à aérer au moins 10 minutes par jour chaque pièce de votre maison pour que bébé (et toute la famille) évolue dans un environnement sain. N’abusez pas du chauffage, surtout dans les chambres. La température idéale pour bien dormir est de 18 degrés. Aussi, pensez à vérifier l’humidité de vos chambres. L’air sec agresse les muqueuses des voies aériennes et vous rend plus fragile. Vous ne vous êtes vous jamais réveillé avec la gorge qui gratte ? Une douleur lorsque vous avalez votre salive ? La bouche toute sèche ? Alors que vous n’êtes pas malade ! C’est que l’air de votre chambre est trop sec. Pour y remédier vous pouvez utiliser un humidificateur, ou (astuce de grand-mère) faire sécher votre linge dans la chambre de temps en temps ou mettre un linge humide sur le radiateur.

L’autre conseil très important pour une maison saine, et pas seulement en hiver, ne faites pas subir le tabagisme passif à vos enfants en évitant de fumer à l’intérieur.

  • Bien nettoyer le nez de bébé !

Bien moucher bébé pour qu’il respire correctement, et pas seulement lorsqu’il a un rhume. On a tendance à insister sur le fait de bien moucher bébé seulement lorsqu’il est malade, pourtant dégager le nez de bébé régulièrement, même lorsqu’il est en bonne santé est un geste à adopter.

Pour un bébé de moins de 5 mois, il faut moucher deux fois par jour maximum, seulement lorsqu’il y a écoulement, pour un bébé plus grand, 2 à 3 fois par jour. Pour bien moucher son enfant il existe différentes positions:
- Vous pouvez l’assoir sur vos genoux, dos contre vous.
- L’allonger sur le lit, avec un coussin pour lui relever la tête.
- Si votre bébé bouge beaucoup vous pouvez l’enrouler délicatement dans une serviette pour lui maintenir les bras.

Quand au produit à utiliser : le sérum physiologique sera votre meilleur ami. Le secret pour moucher son enfant correctement c’est « ni trop ni pas assez » : ni trop fort ni trop doucement, ni trop souvent ni pas assez, ni trop de sérum ni pas assez !

Si vous utiliser des mouchoirs, favorisez les mouchoirs jetables, en papier.

  • La poussette par temps de froid ?

La poussette… une révolution tellement pratique ! Pourtant par temps de froid, elle peu devenir le pire ennemi de votre enfant. S’il est important de faire de l’exercice en hiver, c’est aussi parce que rester immobile, dans le froid, est LA solution pour tomber malade ! Un enfant dans une poussette ou un enfant qui bouge peu par basse température, est un enfant qui risque l’hypothermie.

L’exposition prolongée au froid est donc déconseillée, surtout chez les nourrissons, il n’est pas non plus conseillé d’enfermé bébé à la maison pour le protéger du froid.  

  • Ne pas paniquer dès les premiers symptômes !!

Fièvre, toux, rhume, fatigue, gêne respiratoire… les symptômes sont facilement reconnaissables et variables. S’il est évident que bébé est plus sensible que nous à ces infections, il n’est pas nécessaire de courir aux urgences dès l’apparition de la maladie. Le plus important : essayer de faire tomber la fièvre éventuelle. Demandez conseil à votre pédiatre en lui décrivant les symptômes. L’idéale pour un enfant malade est de rester dans un endroit calme, de l’hydrater, et d’attendre. Éviter à tout prix la crèche, l’école et les urgences (sauf si votre médecin vous le conseil) qui sont des nids à microbes.

Si les symptômes persistent après 48h, consultez !

  • Et surtout se protéger soi-même pour ne pas contaminer bébé !

Pour ne pas contaminé bébé, protégez-vous aussi ! Tous nos conseils sont valables pour toute la famille, des plus grands aux plus petits. L’accessoire incontournable de vos maladies hivernales : le masque, parce qu’on reste parent même quand on est malade !

Profitez bien de l’hiver !