Eveil de bébé : comment favoriser le développement du langage ?

Parler à bébé n’est jamais une perte de temps : c’est dans l’échange que bébé se construit et commence très tôt à apprendre le langage.


Eveil de bébé : comment favoriser le développement du langage ?

Bébé est un petit être communiquant par nature. Dans le ventre de maman déjà, il entendait, voire réagissait. Un son fort et soudain ? Le voilà qu’il sursaute ! Une musique mélodieuse ? Bébé se calme, se tranquillise. A la voix de papa, il réagit et bouge.

Parler avec bébé, même tout petit, est une démarche très importante : bébé se construit dans l’échange qu’il a avec ses proches. Même s’il parait passif quand vous lui adressez la parole, il enregistre, décode vos intentions et commence déjà à apprendre. Soyez convaincue d’une chose : parler à son bébé n’est pas une perte de de temps ! C’est le début de l’apprentissage du langage.

C’est vrai, parler avec bébé relève au début plus du monologue que du dialogue. Mais soyez patiente : très vite, bébé interagira avec vous. Ces yeux s’agrandiront, ses mains s’agiteront, un sourire viendra éclairer son visage quand vous lui adresserez la parole.  Bientôt, il prononcera un areuh puis son babillage se développera. Bref il communiquera à sa façon.

Quelques astuces pour favoriser le développement du langage

Parlez-lui normalement : mieux vaut éviter le langage bébé permanent. Si votre enfant apprend le mot « vroum vroum » pour désigner une voiture, il devra par la suite apprendre le mot voiture et désapprendre « vroum vroum » !

Par contre, vous pouvez exagérer vos intonations. C’est ce que les orthophonistes appellent la prosodie. C’est grâce aux intonations que bébé va comprendre le sens de votre phrase. Bien entendu, il ne devine pas le sens de chaque mot mais il interprète l’intention générale grâce à l’intonation que vous y mettez. La musicalité de votre phrase  a ainsi toute son importance. Pensez aussi à bien articuler.

Pour favoriser le développement du langage, il est souhaitable que bébé soit familiarisé avec un vocabulaire riche et varié, tout au long de sa première année. Les livres sont évidemment d’excellents supports. Même s’il ne parle pas encore, racontez-lui de petites histoires courtes.

N’hésitez pas à citer les choses, objets que vous croisez en promenade : les arbres, les chiens etc… Très vite, vous pourrez jouer avec lui à désigner des objets, des personnes en les montrant ou en vous aidant d’imagiers, pour l’aider à développer son vocabulaire.  En décrivant à haute voix vos actions quotidiennes (la cuisine, le bain), bébé découvrira tous les jours de nouveaux mots !

Quand il commencera à prononcer ses premiers mots, répétez-les après lui en complétant. Par exemple si bébé dit « oiture » pour désigner une voiture, répétez après lui : « oui c’est une grande voiture ». C’est très encourageant pour bébé de constater que vous comprenez ce qu’il dit et que ses paroles engendrent une réaction positive de votre part.

De récentes recherches, menées à l’Institut du langage de l’Université de Washington, ont montré que même si bébé ne parlait pas, il s’entraînait dans sa tête dès l’âge de 7 mois. La région du cerveau dédié au langage s’active lorsqu’ils entendent des sons, nouveaux ou pas. C’est comme si bébé s’entraînait à répéter les mots mentalement avant de les prononcer !