Comment se faire obéir sans crier ?

Comment se faire obéir sans crier ? C'est une question que bien des parents se posent face aux bêtises de leurs enfants.


Comment se faire obéir sans crier ?

Il y a des périodes où les bêtises s’enchaînent… et vous laissent désemparée ! Les cris, les menaces, les punitions restent sans effet ? Pas question pour autant de baisser les bras et de laisser votre bambin vous mener par le bout du nez.

Alors pourquoi ne pas changer de tactique et essayer l’éducation positive ? Poser des limites, sans s’énerver, c’est possible !

Quelques pistes pour se faire obéir sans élever la voix

Votre trésor ne se lasse jamais des bêtises ? Il en invente sans arrêt de nouvelles et en réitère certaines. Etablissez un contrat : à chaque bêtise est attribuée une punition. La punition par réaction à une bêtise, si elle est efficace sur le moment, n’apprend rien à l’enfant. Si la punition est décidée à l’avance, il peut anticiper les conséquences de sa bêtise. Evidemment, si votre enfant fait quand même sa bêtise, il faudra appliquer la punition et l’inviter à trouver une solution pour éviter cette issue.

Votre enfant refuse de manger, de s’habiller ? Expliquez-lui les conséquences de son acte. Il aura froid, il aura faim. Il veut quand même sortir de table sans manger ? S’il a faim par la suite, rappelez-lui pourquoi et ne cédez pas : il mangera quand ce sera l’heure.

Tous les matins, c’est la même histoire : des cris, des scènes d’opposition pour s’habiller ou pour manger. C’est une phase d’opposition très pénible pour les parents. Votre enfant a besoin de contrôler et de maîtriser la situation. Pour lui donner un échappatoire, proposez-lui un choix : tu préfères mettre ce pantalon ou celui-là ? Il aura alors le sentiment de contrôler la situation et son opposition sera moindre.

A chaque bêtise faite, demandez à votre enfant de la réparer : cette attitude le responsabilisera. Il sort tous ces jouets ? Il les range. Il jette son repas par terre ? Il le ramasse ! Il a refait la décoration du salon en gribouillant partout ? Il efface tout. Il a tapé son frère ? Il lui fait un dessin. S’il rencontre des difficultés pour tout remettre en ordre, proposez-lui les outils adéquats « As-tu besoin d’une éponge ? ». En l’aidant à réparer ses erreurs, vous transformez une expérience négative en une expérience positive qui l’encourage, lui donne confiance en lui… et le fait grandir.

Si votre enfant est particulièrement pénible et collectionne les bêtises, il y a sans doute une (bonne) raison. En devenant insupportable, il cherche peut-être à attirer votre attention. C’est alors sa façon maladroite de faire passer un message, de demander plus d’amour, plus d’attention… Que cache cette attitude ? En répondant à cette question, vous réussirez peut-être à assagir votre petit monstre !

En répétant sans cesse les interdits, en parlant à votre enfant en vous mettant à sa hauteur, en le regardant dans les yeux, de façon ferme, vous finirez par lui faire entendre raison.