Education : comment poser des limites aux enfants ?

Les enfants ont besoin que les parents affirment leur autorité. Les règles sont indispensables à son développement. Mais comment les appliquer jour après jour ?


Education : comment poser des limites aux enfants ?

Les enfants, même petits, ont besoin de repères fixés par leurs parents, des guides qui les aident à grandir, à se structurer et à avancer sur le chemin de leur vie. Donner des limites à un enfant… les parents sont souvent d’accord mais lesquelles et surtout comment ? Car fixer des limites, ce n’est pas faire preuve d’autoritarisme ou d’arbitraire.

Des règles justifiées

Un enfant respectera des règles avec d’autant plus de facilité qu’elles seront justifiées et expliquées. Dans la mesure du possible, mieux vaut aider l’enfant à y adhérer. Il ne s’agit pas d’entrer dans un discours d’autojustification permanente, épuisant et stérile, mais d’expliquer la raison qui conduit à poser un interdit. Par exemple « je ne veux pas que tu te mettes debout sur la chaise car tu pourrais tomber et te faire mal ».

Limiter le nombre d’interdits

Il est préférable de ne pas multiplier les interdits au risque de passer la journée à dire non ! Une situation très frustrante pour bébé mais aussi pour vous ! Plus il y a de règles et plus il faudra toutes les faires respecter. Vous risquez d’entrer dans une relation basée sur l’opposition et le conflit. Pourquoi ne pas choisir celles qui vous paraissent incontournables en fonction de vos propres priorités éducatives ? Il est ensuite plus facile d’être inflexible sur un petit nombre de limites que sur un grand nombre ! Chaque règle aura d’autant plus d’impact.

Des règles claires et pérennes

C’est d’autant plus important qu’un enfant a besoin de règles clairement énoncées et pérennes. Une règle doit être claire et s’inscrire dans la continuité. Ce qui est interdit un jour l’est aussi les jours suivants. Les limites ne sont pas fluctuantes. Il faut être convaincu de leur bien-fondé pour les faire respecter fermeté et détermination.

Respecter ses propres règles

Autre astuce : respecter vous-même les règles que vous imposez à votre petit. Si vous lui interdisez de manger avec les doigts à table et qu’il vous voit picorer dans votre assiette avec les doigts, il risque de ne pas comprendre ! Et vous aurez bien du mal à vous justifier. C’est le principe de la congruité.

Etre en cohérence avec le papa

Il faut aussi qu’il existe une cohérence entre maman et papa. Pas question que l’un dise noire quand l’autre dit blanc ! Sinon votre bambin aura tôt fait d’en jouer. Il est important de prendre le temps de discuter ensemble de l’éducation que vous souhaitez donner à vos enfants. Quelles sont vos priorités ? Et quelles sont les siennes ? Comment les concilier ? Comment les appliquer ? C’est aussi le moment de préciser le rôle de chacun et d’impliquer le papa dans l’éducation de ses enfants.

Profitez-en pour porter un regard bienveillant votre propre éducation : qu’avez-vous aimé et retenu de l’éducation que vous-même avez reçue ? Parlez-en à deux et fixer les grandes lignes de l’éducation que vous souhaitez transmettre à vos enfants.