Bébé ne veut pas s’habiller : que faire ?

La majorité des enfants passe par la phase du non et refuse de s’habiller un jour ou l’autre. Découvrez quelques astuces pour éviter la crise matinale.


Bébé ne veut pas s’habiller : que faire ?

Tous les matins, c’est le même scénario : votre refuse de s’habiller ! Des cris, des pleurs… qui font monter votre taux de stress de façon vertigineuse. Et l’horloge qui continue de tourner pendant que Monsieur le bébé fait sa crise...Pour ne pas se mettre en colère tous les matins, mieux faut changer de technique et s’organiser. La journée commencera sous de meilleurs auspices.

Il faut distinguer plusieurs cas de figures. Si votre enfant est un tout petit bébé et que vous devez le déposer à la crèche ou chez la nourrice avant de partir au travail, posez-vous une question simple : est-il indispensable de lui enfiler une tenue toute aussi jolie soit-elle aux aurores ? Le pyjama de la nuit, une veste supplémentaire et une paire de chaussons ne feraient-ils pas l’affaire ? En expliquant la situation aux personnes concernées, vous obtiendrez certainement leur approbation.

La technique de l’accordéon

Si vous devez ou tenez absolument à changer de vêtements le matin, avancez votre réveil pour pouvoir prendre le temps d’habiller votre choupinou. Expliquez-lui ce que vous allez faire et dans quel ordre. Cette démarche le rassurera.

Evitez de le laisser nu : votre bébé a peut-être tout simplement froid lorsque vous le déshabiller. Recouvrez les parties du corps découvertes d’une serviette le temps de le rhabiller. Ensuite adoptez la technique de l’accordéon : vous repliez chaque manche ou jambe, vous attrapez la main ou le pied et vous déroulez le vêtement doucement. Ça évite aux petits doigts de pieds ou de mains de se coincer dans les plus du vêtement.

On positive l’éducation !

Si votre bébé est plus grand, il va falloir ruser. Il y a un âge où votre enfant prendra un malin plaisir à vous contredire. Il est dans sa phase de confrontation et toute approche frontale risque de tourner au pugilat matinal.

La veille, invitez votre petit rebelle à choisir ses vêtements et à les préparer. Proposez-lui un choix : tu préfères mettre ton pantalon rouge ou bleu ? Le tee-shirt rose ou vert ? Il se sentira plus responsabilisé et aura moins l’impression d’agir sous la contrainte.

Tentez de mettre une touche ludique aux tâches matinales : le 1er qui a fini de s’habiller gagne… Habillez sur l’air de « Promenons-nous dans les bois… » en lui mettant ses vêtements au fur et à mesure du déroulement de la chansonnette.  Il oubliera (peut-être !) de râler !

Montrez-lui les conséquences de ses actes. Il ne veut pas s’habiller avant d’aller chez sa nounou ? Soit… qu’il parte en pyjama ! Il ne veut pas mettre son manteau. Comme il veut. Mais dès qu’il ressent les premières morsures du froid matinal, ou les regards moqueurs de ses petits camarades, expliquez-lui qu’il s’est mis tout seul dans cette situation : il a froid parce qu’il n’a pas voulu mettre son manteau, ses copains se moquent de lui parce qu’il n’a pas voulu s’habiller. Et soyez ferme !  Il y a tout à parier qu’il changera rapidement d’avis, la prochaine fois…