Peut-on apprendre à devenir parent ?

Il existe peut-être un instinct maternel ou paternel. Par contre, il n’y a pas d’instinct parental ! La parentalité n’est pas innée. Comment la construire ?


Peut-on apprendre à devenir parent ?

 

Etre parent est le métier le plus difficile du monde? L’arrivée d’un enfant au sein d’un couple s’apparente à un tsunami !

Alors qu’un schéma est déjà en place – une relation à deux, voire à trois, si on a déjà un enfant - il va falloir le déconstruire pour le reconstruire en accueillant le nouveau venu. Etre parent n'est pas une compétence innée, mais paradoxalement peu d’entre nous y sont préparés. Alors, on improvise et on fait avec les outils dont on dispose : c’est-à-dire avec nos lectures parfois mais surtout notre propre expérience éducative. On élève souvent ses enfants en réaction à schéma éducatif qu’on a reçu ou au contraire, en conformité avec celui-ci.

Prendre le temps de choisir son éducation

Et si on prenait un peu de recul pour être sûre que c’est vraiment cette éducation-là qu’on veut donner à nos enfants ? La 1ere des étapes est de se poser et de faire un petit tour d’auto-prospection. Pas toujours facile à réaliser… Mais il est important de se demander ce que nous avons aimé, ce qui nous blessé pendant notre enfance. Sans engager une guérilla revancharde avec ses propres parents, il faut se demander quels sont les points positifs et négatifs de sa propre éducation, ce qu'on a aimé ou pas enfant. Une sorte d’inventaire qui permettra de faire le tri avec les pratiques qui semblent positives et les autres.

Deuxième étape : l’éducation d’un enfant se forge à deux. Il est donc temps de faire le point avec le papa. Mieux vaut qu’il ait lui aussi réfléchi sur sa propre éducation. Puis vient le temps de confronter ses idées et de dresser la liste de vos priorités éducatives. Car il est important de jouer la même partition éducative ! Il ne s’agit pas que l’un dise blanc tandis que l’autre dit noir. Votre bambin ne serait plus qui écouter et finirait par n’en faire qu’à sa tête.

Il peut arriver d’être complètement dépassé par ses enfants. Il ne faut pas en avoir honte. Le reconnaître, c’est déjà faire preuve d’un grand courage ! Certaines structures associatives aident les parents à repenser leur rôle : L’école des parents, L’école de la parentalité, Parents efficaces. Des centre d’appel sont également disponibles pour prendre de la distance : Inter service parents (01 44 93 44 93), Ecoute parents (01 44 93 44 86), Parentel (02 98 43 21 21)
Allô grands-parents : 01.44.93.44.90.

Finalement être parent s'apprend jour après jour, de façon empirique. C’est l’expérience qui construit le parent !