Comment réussir à dire non à bébé tout en douceur ?

Dire non à bébé en douceur n'est pas toujours aisé à mettre en application. Dans cet article nous vous livrons donc les petits secrets pour y arriver ...


dire non, bébé, douceur

Quand c'est non, c'est non

Pour un parent, dire non à son bébé n'est pas toujours facile ... qui plus est à l'heure actuelle où l'on pense souvent qu'il est synonyme de brimades. Mais poser des limites ainsi qu'un cadre à bébé est primordial pour le bon développement de son autonomie. Il ne faut pas édicter une règle pour en changer dans la minute où bébé marque son opposition. En effet, cela le désorienterait plus qu'autre chose. Il faut savoir que bébé est à un âge où il teste souvent ses parents. Si votre "non" n'est pas définitif, bébé risquerait d'insister et de montrer son mécontentement à la prochaine occasion puisque vous lui avez déjà cédé une fois. Bébé à donc besoin de connaitre les limites à ne pas dépasser. Votre "non" doit être clair et ferme pour qu'il le comprenne. De plus, ne pas revenir sur vos décisions permettra à bébé de se reposer sur votre parole et renforcera donc le lien de confiance entre vous.

Mettez-vous au niveau de votre enfant

Sachez expliquer votre “non” avec des mots simples et de façon claire. Mettez-vous à la hauteur de bébé et regardez-le droit dans les yeux pour qu'il comprenne calmement ce que vous lui dites. Expliquez-lui votre décision en tenant compte de son point de vue et de ses émotions. Privilégiez les discussions dès que cela est possible, cela évitera toutes frustrations. Expliquez à votre enfant les conséquences que cela aurait sur lui le responsabilisera et l'impliquera dans votre décision. Évitez cependant, comme cela arrive souvent à de nombreux parents, d'éclater de rire pendant votre “mise au point”. Cela saperait tout votre travail ! La clé est de trouver un équilibre entre rigidité et "laisser-faire".

Répétez les règles

Que ce soit des règles mises en place de façon régulière ou bien plus occasionnelles, n'ayez pas peur de les répéter plusieurs fois. « Non tu ne peux pas faire cela, maman te l'a déjà dit ... » Il est normal que votre enfant mette du temps à les assimiler. Petits, leur cerveau n'est pas encore totalement développé et se concentre donc davantage sur leurs pulsions. Il est aussi possible que bébé ne l'ait tout simplement pas comprise dès la première fois. Essayez donc de reformuler vos règles autant de fois que possible. S'il est suffisamment vieux, vous pouvez aussi lui demander de répéter avec ses mots. Il se sentira plus concerné, ce qui lui permettra d'ancrer cette règle plus rapidement.

Évitez les sanctions disproportionnées

Autorité n'est pas synonyme d'autoritarisme ... loin de là ! Bébé ne comprend surtout pas “les claques” et autres violences. Les punitions physiques et verbales ne sont donc pas nécessaires pour donner du sens et de la valeur à vos interventions. Pour que vous soyez tous les deux épanouis vous ne devez pas être dans une relation de pouvoir mais dans une relation d'éducation en douceur. De plus, vous risqueriez de le traumatiser inutilement et de créer chez lui une peur de l'autorité.