Développement de bébé : ses sens en éveil

Dès sa naissance, tous les sens de bébé sont en éveil pour capter les sons, les odeurs, la moindre image... pour bien grandir !

Développement de bébé : ses sens en éveil

Le premier mois de bébé est la période la plus intime et la plus extraordinaire, votre bébé vous découvre et apprend à vous aimer. Vos bras sont pour lui l'endroit le plus doux du monde.

Dès la naissance, les cinq sens de votre bébé sont en alerte. Il vous voit (encore un peu floue), entend votre voix, reconnaît votre odeur et celle de son papa, aime votre lait tiède, sa peau réagit à la différence des matières (froid, chaud, doux, rugueux.).

Ses pleurs sont son seul moyen d'expression et ils expriment toujours un besoin. A vous d'apprendre à reconnaître lequel, faim, couche mouillée, trop chaud, besoin de vous. Mais dites-vous bien qu'un si petit bébé ne fait pas de caprice et que ses pleurs correspondent à un besoin réel.

Dans son sommeil, il sourit aux anges. Le contempler est un régal pour vos sens à vous. Regardez-le encore et encore pour vous souvenir toute votre vie de ces moments divins, car lui, ne s'en souviendra jamais.

Ses pleurs

Les nouveau-nés crient et pleurent. Pour eux, c’est leur premier langage, une manière de s’exprimer. Bébé dispose d’au moins six pleurs différents pour exprimer ses émotions ou ses besoins, et les parents attentifs apprennent très tôt à les reconnaître : faim, recherche du sommeil, couches sales, trop chaud, douleur, demande de compagnie.

Son audition

Son audition est très sensible et il est particulièrement attiré par la voix de sa mère. Vous vous rendrez vite compte que votre voix le calme, l’apaise et le sécurise. Dès la naissance, il est important de parler à votre bébé, car l’apprentissage de la parole ne peut se faire que dans un bain de langage.

La vision

Bébé voit dès les premiers jours de sa vie. Il fait la différence entre la lumière et la pénombre, et une lumière trop vive lui fait cligner les yeux. Très tôt s’installe un dialogue visuel ; les bébés sont beaucoup plus attirés par la comtemplation des visages que par n’importe quel autre spectacle.

Le goût et l’odorat

Le goût et l’odorat vont jouer un rôle considérable dans l’installation des liens bébé-maman. Dès l’âge de 5-6 jours, un bébé sait reconnaître l’odeur de l’aisselle et du sein de sa mère, le goût de son lait.

Un nouveau-né fera une grimace si on lui propose un goût salé alors qu’il fait une mimique de contentement si on lui propose un goût sucré. De même, un bébé s’endormira et se calmera plus facilement si on lui donne un vêtement imprégné de l’odeur de sa maman.

Le toucher

Certains disent que bébé a autant besoin de contact corporel que de lait. Dès sa naissance, la peau de bébé est capable de percevoir diverses sensations qui sont acheminées par le réseau nerveux, jusqu’au cerveau qui en analyse la nature, agréable ou désagréable, douce, froide ou chaude.

La caresse joue un rôle très important dans les échanges parents-enfants et dans le développement psycho-affectif de bébé. Ce geste affectueux le rassure, le sécurise et lui donne le sentiment d’être aimé.

Tout le corps de bébé est une invitation à le toucher et le caresser, il frétille sous les chatouilles, s’apaise sous le massage et s’endort sous la caresse. Parents, touchez et caressez votre bébé dès que vous le désirez et le plus souvent possible.

Les besoins de succion

Le besoin de sucer est tout à fait normal chez le bébé, et la quantité de temps de succion des repas ne suffit pas toujours à l’apaiser. Le besoin de succion est un besoin fondamental de bébé qui semble correspondre à un besoin de sécurité, comme pour se retirer en lui-même. De nombreux bébés crient ou pleurent en dehors des repas, nom de faim ni de douleur, mais par simple besoin de sucer. Dès que l’on reconnaît ce besoin de succion, le débat pouce ou tétine a peu d’importance.

Cependant, il est vrai que le pouce est toujours prêt et disponible et que bébé peut le trouver seul la nuit, alors qu’avec une sucette, il pleura la nuit dès qu’il la perdra. Et cette scène peut se reproduire 3 à 5 fois la nuit.

Si vous décidez de donner des sucettes à votre bébé car elle vous paraît indispensable à son équilibre, assumez cette décision jusqu’au bout et ne la lui supprimez pas un beau jour parce que vous n’avez plus envie de vous lever la nuit, ce serait injuste pour lui. Mettez plutôt plusieurs tétines dans son lit, il finira par en trouver une.