Le développement du goût de bébé

Dans le ventre de maman, déjà le foetus goûte le liquide amniotique, puis le lait de maman. Certaines préférences vont se former très tôt.

Le développement du goût de bébé

Déjà pendant la grossesse, le fœtus a la capacité de goûter le liquide amniotique. Ce dernier contient de nombreux éléments variant selon l'alimentation de la maman. Cette expérience intra-utérine joue probablement un rôle dans le développement des préférences alimentaires d'un petit enfant.

Le lait maternel

Dès les premières heures de leur vie, les bébés manifestent une acceptation du goût sucré et un rejet du goût amer. Et même s’ils sont nourris au biberon, les nourrissons manifestent également de l’intérêt pour l’odeur du lait maternel car ce dernier est aromatisé en fonction des aliments que mangent leur maman. L’enfant allaité profite donc d’une panoplie de goûts diversifiés mais aussi des préférences gustatives de sa maman.

Le goût: une question de culture

Les goûts d’un enfant se développent progressivement et évoluent pendant l’enfance jusqu’à l’âge adulte. Par ailleurs, les goûts peuvent évoluer différemment et même de façon complètement opposée selon la culture et la famille dont est issu l’enfant. Cependant, la culture reste le facteur le plus déterminant en ce qui concerne les choix alimentaires. Elle va également délimiter ce qui peut ou non être mangé au cours de cette période d’apprentissage. Via leur culture, les parents contribuent donc à la mise en place de certains goûts chez leurs enfants.

La néophobie

Les enfants rejettent souvent instinctivement ce qui est nouveau, c’est ce qui s’appelle la néophobie. Au cours de cette phase, l’enfant rejette systématiquement les aliments inconnus.

Rassurez-vous, cela n’a rien d’alarmant. Cependant, afin qu’il se familiarise avec certains aliments, il faudra les lui présenter souvent. Vous verrez que grâce à cet apprentissage, votre enfant finira par apprécier les aliments que vous lui présenterez régulièrement.

Une alimentation équilibrée

Si on laisse le choix de ses aliments à un enfant, il sera capable de manger spontanément de façon variée mais aussi en fonction de ces besoins. Respectez donc, le plus souvent possible, ses changements d’appétit, de préférences et de comportement. Afin qu’il ait une alimentation équilibrée, il vous suffit donc de lui présenter régulièrement l’ensemble des aliments afin qu’ils deviennent familiers.

Le goût et les 5 sens

Le goût est intimement lié aux autres sens. Par exemple, chacun sait qu’on ne goûte plus les aliments quand on a le nez bouché. L’appétit et les préférences de votre enfant sont également liés à l’aspect agréable des aliments présentés, qu’il s’agisse de la vue ou de l’odeur. Mais tout cela dépendra aussi du plaisir que votre enfant ressentira à être à table en votre compagnie.