Bébé ne prête pas : est-ce normal ?

Votre bambin fait de la résistance et refuse de prêter ou de partager un jouet ?


Bébé ne prête pas : est-ce normal ?

Grand  comme trois pommes, bébé a déjà un sens de la propriété très affirmé. Avec une énergie folle, il s’accroche à ses jouets et il est hors de question d’en prêter un seul à un petit camarade. Et surtout pas doudou évidemment ! Dès qu'un autre enfant s'accapare un jouet de bébé, c'est la crise ! Bébé hurle, pleure, refuse obstinément de prêter un seul jouet. Cette attitude a le don d’énerver les parents, un peu honteur, qui craignent d’avoir un enfant possessif et égoïste.

Mais qu’ils se rassurent : il s’agit d’un comportement tout à fait normal pour un bébé. Un bébé est égocentré et il est persuadé que le monde tourne autour de lui ! Pendant ses premiers années de vie, il pense être le centre du monde.

Bébé croit que tout lui appartient et, tout petit, il considère même que ses jouets sont une extension de lui-même. Imaginez le drame si un autre bambin essaie de lui en enlever un ! Partager, prêter est un apprentissage, une étape qu'il franchira à petits pas. Ce n'est que lorsqu’il intègrera l’école, vers 3 ans, qu’il sera vraiment en mesure d’être capable de prêter.

Ne pas le forcer à prêter

Jusqu’à cet âge-là, il n’est pas conseillé d’obliger bébé à prêter. Bien sûr, vous pouvez l’encourager, l’inciter à partager ses jouets, mais sans jamais le forcer. Il penserait qu’on lui prend une partie de lui-même et ferait face à un sentiment d’insécurité. Il ne comprendrait pas pourquoi ses propres parents l’obligent à agir ainsi puisque pour lui, il se met en danger.

A partir de 3 ou 4 ans, pour l’encourager à partager, vous pouvez lui proposer de participer à des jeux qui nécessitent la coopération de deux personnes pour l’aider à comprendre que certains jeux doivent être partagés pour être utilisés.Et petit à petit, il finira par prêter !