Développement de bébé : faut-il que bébé prenne des risques ?

Les bébés ont une fâcheuse tendance à vouloir jouer les petits cascadeurs téméraires… Faut-il les laisser faire ?


Développement de bébé : faut-il que bébé prenne des risques ?

Le développement physique de bébé est prétexte à de multiples aventures et cascades. Si les premiers pas de bébé sont une source de joie et d’émerveillement pour les parents, ils s’accompagnent bien souvent d’une nouvelle source de stress : et si bébé se faisait mal ?

Il faut se faire à l’idée : c’est inévitable, bébé se fera quelques bosses et bleus. Des égratignures viendront lui arracher quelques larmes. Et votre cœur de maman se serrera dès que votre petit bout tentera une nouvelle cascade ! Rien de plus normal. Faut-il pour autant lui interdire de découvrir le monde qui l’entoure, quitte à entraver ses progrès psychomoteurs ?

Lui assurer un environnement sécurisé

Si bébé perçoit votre inquiétude trop grande dès qu’il part à l’aventure, si vous intervenez au moindre doute, il pourrait perdre confiance en lui. Il pourrait croire qu’il n’est pas capable de relever les défis qu’il s’est lancé et renoncer.  Le surprotéger pourrait le rendre peureux et timoré. Mieux vaut lui venir en aide que s’il est réellement en difficulté.

Bien évidemment, il n’est pas question de le laisser se mettre en danger. S’il risque de se faire mal, intervenez immédiatement ou accompagnez-le. Soyez près de lui lorsqu’il tente une nouvelle aventure, encouragez-le et soyez prête à intervenir en cas de besoin.

La meilleure des sécurités que vous pourrez lui offrir est de préparer un environnement sécurisé. Prises électriques inaccessibles, barrières de protection devant les escaliers, coins de table protégés etc… On ne badine pas avec la sécurité de bébé : les magasins de puériculture regorgent de gadgets pour rendre la maison inoffensive. Dans ce cadre-là et sous votre regard vigilant, bébé peut jouer à l’aventurier.