L’ouïe de bébé, avant et après la naissance

A quel âge bébé perçoit-il les sons ? A quel âge entend-il réellement ? On vous répond.


L’ouïe de bébé, avant et après la naissance

A partir de quatre mois et demi de grossesse, l’oreille interne de bébé commence déjà à fonctionner en envoyant des informations sonores au cerveau. On ne peut pas dire que le fœtus entend, mais il perçoit des sons qu’il apprend à mémoriser.

Plusieurs expériences ont permis de se faire une idée de la vie sonore d’un bébé lorsqu’il est encore dans le ventre de sa mère. Des microphones glissés dans le ventre maternel avant l’accouchement ont révélé les bruits des viscères, du cœur, de la respiration, du système digestif, mais également des bruits d’origine externe. Ces bruits sont atténués, déformés, filtrés et seuls les sons graves parviennent au fœtus. A quatre mois et demi, les sons doivent être intenses pour que bébé les perçoive.

Au fil du temps, l’oreille interne se développe, décode des fréquences médianes et parvient à capter les sons aigus et moins intenses. Jusqu’à huit mois, le système auditif va se perfectionner et des zones spécialisées du cerveau vont se spécialiser dans le traitement de l’information sonore.

Après la naissance, bébé entend mais ne donne pas nécessairement de sens aux informations reçues. Il sera réceptif à son prénom plus qu’à celui des autres, mais ne comprendra pas forcément pourquoi. Très rapidement, bébé sera particulièrement sensible à la voix de sa maman, et ce, pour une raison toute simple : il s’agit de la voix qu’il a entendue le plus in utero.

En revanche, une expérience a démontré que les bébés ne percevaient pas la voix de leur père avant l’âge de quatre mois. Ce résultat s’explique par la différence d’expérience prénatale.

On peut considérer qu’un enfant aura une « bonne ouïe » à six ans seulement. C’est à cet âge-là que le cortex auditif primaire, celui qui décode la perception, sera bien développé. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on leur apprend à lire à six ans, car le cerveau sera apte à comprendre les stimulations sonores qu’il reçoit.

Crédit photo : www.parents-bio.com