Etude : L’exposition précoce des bébés à la télévision favoriserait le risque de surpoids !

Une étude française établi un lien entre une exposition intensive dès l’âge de 2 ans à la télévision à un éventuel problème de surpoids dans les années à venir. 


Etude : L’exposition précoce des bébés à la télévision favoriserait le risque de surpoids !

L’étude

Pour arrivée à cette conclusion, l’équipe de l’Inserm s’est basée sur les données de la cohorte EDEN, qui a suivi 900 mères et leur enfant, du début de leur grossesse jusqu’aux 10 ans de leur enfant.

Durant cette période, les parents ont répondu à plusieurs questionnaires où ils précisaient notamment la durée habituelle passée à jouer en plein air, le temps consacré chaque semaine aux écrans par leur enfant quand il avait deux ans et l’alimentation de ce dernier. Durant cette étude, 12% des enfants âgés de 2 ans ne regardaient pas la télévision, tandis qu’un tiers était exposé aux écrans plus d’une heure par jour.

Ces données ont ensuite été rapportées au poids, à la taille et au pourcentage de graisse de l’enfant lorsque celui-ci était âgé de 5 ans. L’analyse a été conduite de façon séparée selon le sexe car dès l’âge de deux ans, l’activité physique et le pourcentage de masse grasse diffèrent entre les filles et les garçons.

Les résultats

Il s’est avéré que plus les garçons de 2 ans passent de temps devant des écrans, plus ils ont un pourcentage de masse grasse corporelle élevé à 5 ans. Chez les filles, ce sont celles qui passent le moins de temps à jouer en plein air à 2 ans qui sont le plus en surpoids.

Passer du temps devant les écrans constitue une activité qui grignote sur le temps passé dehors à se dépenser, puisque 28% des garçons et 38% des filles passaient moins de deux heures dehors aux belles saisons. (Les autorités sanitaires recommandent aux enfants de 1 à 5 ans de bouger un minimum de trois heures par jour).

Au total, 9,8% des filles et 5,7% des garçons impliqués dans l’étude présentaient un surpoids dans leur cinquième année. Le temps passé devant la télévision est apparu comme étant inversement associé au temps de sommeil, or des études ont montré qu’un manque de sommeil pendant la petite enfance est lié à un excès de poids.

Recommandations

Même si cette étude nécessite d’être approfondi nous vous recommandons :

  • D'éviter d’exposer vos jeunes enfants aux écrans le plus possible (limiter cette exposition à deux heures par jour entre 2 et 5 ans).
  • D’insister votre enfant à avoir une activité physique (proposer lui de jouer en famille une heure tout les jours avant d’allé se coucher : cache-cache, colin-maillard, jeux de société, d’allez vous promener le week-end, etc.)
  • De veiller à ce qu’il dorme le plus possible.

 

Image: ©neufmois.fr