Développement de bébé : favoriser l'éveil de bébé de 3 à 6 mois

A cet âge-là, les capacités psychomotrices de bébé sont en plein évolution. Comment stimuler bébé pour favoriser son éveil et son développement ?

Développement de bébé : favoriser l'éveil de bébé de 3 à 6 mois

A cet âge, bébé cherche à palper tout ce qui passe à portée de main : hochets, anneaux de toutes sortes ne sont plus saisis par hasard, mais ... "où ai-je donc mis mon joujou?"... sont recherchés et repris intentionnellement.

Ses mains l'étonnent toujours autant et elles passent avec le reste au test de la bouche. Pas bête le petit coquin, sa langue et ses lèvres sont, à ce stade, beaucoup plus sensibles que ses doigts ou ses mains. Il les suce donc ainsi que les objets, par plaisir mais aussi, pour apprendre à les distinguer.

C'est à partir de ce moment surtout que les jouets à explorer prennent de l'importance. Le hochet qui émet un son quand on le bouge, bébé essaiera de répéter la cause. Petit à petit, bébé roulera sur le ventre, et appuyé sur ses avant-bras, relèvera la tête pour tout observer.

Comment faire ?

Et hop, on se bouge! Comment favoriser au mieux un éveil en douceur dès 3 mois ?En laissant bébé gigoter sur le sol. C'est ainsi, libre de ses mouvements, et entouré de nombreux objets inoffensifs parmi lesquels il fait “son marché” qu'il fignolera au mieux son développement moteur.

C'est en essayant d'attraper l'un ou l'autre joujou que bébé arrivera petit à petit à se retourner. Pour l'aider à le faire, asseyez-vous à côté de lui et faites “coucou”, en cherchant à se retourner, il renforce les muscles de son dos, il se tonifie. On n'y pense pas, mais la seule sensation de contrôler son corps lui est très agréable.

Vers 5, 6 mois, le jeu de “donner et prendre” commencera progressivement à l'intéresser, il apprendra à ouvrir la main et à lâcher. Pour y arriver, vous pouvez lui proposer une petite croûte de pain ou des petits morceaux de pomme à tenir dans la main et auxquels il pourra goûter ce qui stimulera à la fois le goût et la coordination de ses mouvements.

Un autre jeu très apprécié, à partir de cet âge-là, est le cache-cache, cachez-vous quelques secondes, puis cachez petit à petit des objets. C'est grâce à ces jeux que bébé apprendra la “permanence de l'objet”, c'est-à-dire que même s'il ne les voit plus, les choses continuent à exister. Et il en va de même pour les personnes chères : «Même si Maman n'est plus là maintenant, je pourrai quand même la voir plus tard.»