Le congé parental d'éducation en questions

Bébé sera bientôt près de vous et vous envisagez de prendre un congé parental d'éducation (CPE). En connaissez-vous toutes les subtilités ?


Le congé parental d'éducation en questions

Le congé parental est une formidable opportunité pour les parents de s'occuper de leur bébé pendant les trois premières années de sa vie.

Qui peut prendre un congé parental ?

Tous les salariés peuvent bénéficier de ce congé, à condition d’avoir un an d’ancienneté dans l’entreprise à la date de la naissance de l’enfant.

Quand pouvez-vous prendre votre congé parental d’éducation ?

Le congé parental peut être pris à n’importe quel moment entre la fin de votre congé maternité et les trois ans de l’enfant.

Comment prendre un congé parental ?

Les formalités sont simples. Il suffit d’envoyer à votre employeur une lettre recommandée avec accusé de réception ou de la lui remettre en main propre. Elle doit préciser la date de début et la durée du congé parental. Votre employeur doit l’avoir reçue un mois avant la fin du congé maternité ou deux mois avant le début de votre congé parental si vous décidez de ne pas le prendre tout de suite après votre congé maternité.

Peut-on vous refuser votre congé parental ?

Un congé parental ne peut vous être refusé sous quelque prétexte que ce soit.

Combien de temps dure votre congé parental ?

Un congé parental dure un an maximum mais il peut être renouvelé deux fois, à condition de ne pas dépasser la date du troisième anniversaire de l’enfant.

A chaque renouvellement, le salarié peut opter pour un congé parental à temps partiel ou à temps plein.

Comment renouveler ou modifier votre congé parental ?

Pour chaque renouvellement, vous devez informer votre employeur de la prolongation de votre congé parental un mois avant la fin du congé en cours par lettre recommandée avec demande d’avis de réception. Si vous souhaitez transformer votre congé parental en congé à temps plein ou partiel, il faut également en avertir votre employeur dans les mêmes conditions.

Pouvez-vous arrêter votre congé parental ?

En cas de décès de l’enfant ou de diminution importante des ressources du ménage, le salarié peut interrompre son congé parental, le transformer en temps partiel (s’il est à temps plein) ou en modifier la durée (avec l’accord de l’employeur).

Pouvez-vous être licenciée pendant votre congé parental ?

Lors de votre congé parental, vous ne disposez pas de la même protection que celle dont vous bénéficiez pendant votre congé maternité. Vous pouvez donc être licenciée.

Pouvez-vous travailler pendant votre congé parental ?

Il n’est pas permis de travailler pendant votre congé parental, sauf si vous souhaitez exercer la profession d’assistante maternelle. En revanche, vous pouvez suivre une formation.

Que se passe-t-il à l’issue de votre congé parental ?

A la fin de votre congé parental, vous devez retrouver votre poste ou un poste équivalent. Votre employeur doit vous accorder un entretien d’orientation. Une formation peut vous être proposée avant la fin de votre congé parental ou au moment de votre reprise.

Bénéficiez-vous systématiquement d'une indemnité ?

L’octroi d’une indemnité n’est pas systématique. Un salarié peut être en congé parental sans toucher les indemnités du Complément libre choix d’activité. En revanche, une personne au chômage peut aussi bénéficier du Complément libre choix d’activité si elle renonce à ses indemnités chômage et s’engage à ne pas chercher de travail. Pour connaître vos droits, renseignez-vous auprès de votre CAF.