Les massages et la croissance de bébé : quels liens ?

Il existe plusieurs méthodes de stimuler la croissance de votre bébé et l'une d'entre elles est par le massage. Le massage lui apporte de nombreux bienfaits. Mais comment les faire correctement ?


croissance bébé

La croissance du bébé et massages : les liens

Avant d'aller plus loin dans votre lecture, sachez que le massage doit être adapté aux différentes phases de croissance de l'enfant. Il doit également être adapté à ses capacités réceptives, à sa maturité et aux fins que l'on veut atteindre.

Tous les processus biologiques ne sont pas définis totalement à la naissance mais arrivent à maturité avec le temps, en particulier le système nerveux nous intéresse ici car il continue à évoluer jusqu'à la fin de la première année.

Toutes les possibilités de contact avec le monde extérieur sont hautement formatrices pour l'enfant vu que le développement physique est en relation directe avec le neurophysiologique ainsi que les activités banales telles que le bain, le tenir dans ses bras, les caresses et bien sur le massage.

Ces massages peuvent devenir des moments importants pour son développement et sa croissance si fait convenablement.

Les actions du massage sur la croissance bébé

Au début, le nouveau-né utilise beaucoup d'actions réflexes comme la contraction des poings, l'inclination de la tête, l'extension des jambes, etc. Ces actions cèdent la place aux mouvements volontaires au fur et à mesure que le bébé grandit. Il devient alors de moins en moins maladroit. Le massage peut, sans doute, favoriser ce processus de coordination physique et d'élasticité du mouvement.

L'utilisation du massage devient, grâce à sa capacité d'implication psychosensorielle, une technique très utile tant pour la relaxation que pour favoriser le début des mouvements de certains segments corporels ainsi qu'une thérapie pour des pathologiques variées dont les tensions musculaires, certaines douleurs, les insomnies, les troubles digestifs, la sécheresse cutanée, et bien d'autres.

Comment s'y prendre ?

Quand vous massez votre tout petit, vous allez apprendre à le connaître. Vous remarquerez alors qu'il aime le massage des jambes, par exemple, mais qu’il s’agite lorsque vous touchez aux bras. Adaptez-vous à ses besoins afin de rendre ce moment le plus agréable possible.

Pour booster la croissance bébé par le massage, vous devez commencer par un massage de quelques minutes seulement. Dans ce premier temps, prêtez attention et sachez vous adapter aux réactions et aux besoins de l'enfant. S'il tourne la tête ou se raidit, s'il s'agite ou bien semble contrarié faites une pause. Au contraire, continuer s'il réagit bien et s'il est à l'aise. Commencez en douceur avec le massage bras, du dos et des jambes du bébé.

Enchaînez par le massage du visage, celui de la nuque et du torse. Mettez votre main tout autour de ses petites chevilles ou bien autour des ses poignets. Faites des petits cercles à l'aide de votre pouce et de votre index. Ensuite, avec votre main en forme de " C ", entourez son poignet et glissez-la jusqu’à son épaule. N'oubliez pas de chanter ou de lui parler gentiment tout au long du massage pour l'apaiser.