Massage de bébé : le massage chez le prématuré

Votre prématuré a autant besoin de contact physique d’un autre bébé, un massage ou un effleurement peut alors lui être procuré...

Massage de bébé : le massage chez le prématuré

Le système nerveux de ces enfants est déjà très développé, ce qui leur donne ainsi la possibilité d'interagir avec le milieu extérieur par l'intermédiaire de leurs cinq sens.

Les prématurés, vivant dans une couveuse, ne peuvent pas être dorlotés ni nourris comme les autres bébés. En outre, quand ils sont soumis aux multiples manœuvres de monitorage ou aux prélèvements des liquides internes, ils éprouvent, sans aucun doute, des sensations désagréables voir même douloureuses.

Pourtant ils ont besoin, plus que les autres bébés, d'éprouver un contact physique agréable, puisque celui auquel ils sont habitués ne l'est pas du tout.

Les quelques manœuvres que l'on peut exécuter sur un enfant prématuré ne peuvent pas vraiment être définies comme un massage, elles ne sont que caresses et effleurements que l'on pratique très lentement. Les mains parcourent tout le corps et donnent au bébé la sensation de ne plus être isolé et d'avoir au contraire un contact. Ces opérations peuvent s'exécuter en mettant l'enfant d'abord sur le dos, puis sur un côté et sur l'autre, enfin si possible, sur le ventre.

Il est préférable de ne pas toucher l'abdomen du bébé avant le détachement du cordon ombilical et d'éviter de toucher son visage pendant au moins 4 à 5 semaines, même plus si la prématurité est élevée.